Une tribune pour les luttes

19 avril : MOBILISATION !

Des luttes qui nous concernent toutes et tous

Article mis en ligne le mercredi 18 avril 2018

La violence de l’État au service des politiques économiques néolibérales touche toutes les composantes de la société :
• Destruction du service public par la privatisation de la SNCF et la dégradation des conditions de travail
•  Loi Vidal (Orientation et réussite des étudiants – ORE) qui inscrit la sélection pour entrer à l’université, augmentation de l’inscription, forte répression policière et attaques des fascistes contre les blocages des universités (Montpellier, Toulouse, Nanterre, etc.)
•  Remise en cause des organismes nationaux de recherche, projet des Initiatives d’excellence (IDEX) et restructuration des établissements qui doivent se mettre en concurrence pour obtenir des budgets, diminution des postes
• Contractualisation et précarisation des fonctionnaires
•  Grave détérioration des conditions de travail du personnel de la santé (hôpitaux, Ehpad…)
•  Réorganisation des services postaux avec recours au travail précaire
•  Ponctionnement sur le revenu des retraité.es avec la hausse de la CSG…
•  Projet de loi en recul sur l’accueil des migrants, pénalisation des « solidaires »
•  Licenciements, suppression de postes et pression sur les travailleurs et travailleuses du privé
•  Augmentation des sanctions pour les chômeuses et chômeurs
•  Destruction du projet des communs sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, répression extrêmement violente sur les zadistes avec de nombreux.ses blessé.es, « “encadrement” de l’information, au profit d’une propagande gouvernementale omniprésente » (SNJ).

UNE CONVERGENCE DES LUTTES REDOUTÉE PAR L’ÉTAT

Dans la continuation de l’offensive néolibérale de la casse du Code du Travail, nous subissons celle de la destruction du service public.
Il est temps d’infliger une réponse collective et massive à cette offensive. Les cheminot.es ont ouvert la voie pour l’ensemble des travaileur.euses : celle de la lutte et de la détermination. Il y a un enjeu majeur à la réussite de ce mouvement social actuel, un intérêt de l’ensemble du monde du travail, et plus encore pour nous, d’un projet de société et d’une autre forme d’organisation sociale pour mettre à bas le « vieux monde ».

Plus l’attaque sera violente, plus notre riposte doit être puissante, et c’est ENSEMBLE que nous y parviendrons.

TOUTES ET TOUS EN GRÈVE !

À Marseille, la CNT 13 appelle à participer à la MANIFESTATION • départ Vieux Port
Jeudi 19 avril 2018 • 10 h 30
Rendez-vous devant le manège, au bas de la Canebière

Lire le tract :

PDF - 86.8 ko
Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

CNT 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 145