Une tribune pour les luttes

Compte rendu de la seconde réunion de RESF

Article mis en ligne le lundi 14 novembre 2005

Vendredi soir a eu lieu à la Bourse du Travail la seconde réunion du collectif
RESF 13 (réseau éducation sans frontière), constitué le 23 septembre 2005.

Voici le compte rendu de cette seconde réunion.

Ordre du jour
- Bilan du rasemblement devant la préfecture du 19 octobre
- Structuration du RESF 13
- Divers
- Cas concrets

Bilan du rassemblement devant la préfecture du 19 octobre

Une soixantaine de personne étaient présentes ce jour pour marquer publiquement et symboliquement la création du RESF 13.
Ce réseau (dans la lignée du RESF national constitué en juin 2004) regroupe
des individus et une trentaine d’organisations associatives, syndicales et
politiques. Il vise à s’opposer à toute tentative d’expulsion de jeunes sans
papiers scolarisés dans notre département.
Contact : resf13 chez no-log.org
Le lendemain, un article est paru dans la Marseillaise, un entrefilet dans la Provence. Radio galère était aussi présent ce jour-là.

Structuration du RESF 13

4 décisions ont été prises :

- que les organisations qui assurent des permanences juridiques (cimade, ldh, mrap, collectif des sans papiers...) indiquent sur la liste de diffusion les jours et horaires de leurs permanences

- un "accueil mensuel RESF" est mis en place tous les 1er mercredis de
chaque mois, de 16h à 18h, dans les locaux de la Cimade (dans un premier
temps) 8 rue JM Cathala 13002, Métro Joliette ou Jules Guesde ou Colbert.
Cet accueil n’a pas vocation a devenir une énième permanence juridique (il
permet au contraire notamment d’orienter sur les organisations compétentes
en la matière si besoin était). Il est surtout le moyen de prendre contact
avec des personnels de l’éducation, des parents d’élèves, des élèves et
étudiants, des familles... afin d’identifier les établissements scolaires
des jeunes sans papiers ou enfants de sans papiers. Ainsi des contacts
peuvent être pris avec les personnels et les parents d’élèves de
l’établissement.
L’objectif du RESF 13 reste de constituer des collectifs d’établissements
aidant à la régularisation des jeunes scolarisés sans papiers ou enfants de
sans papiers, prêts à intervenir en cas d’arrestation.
Premier accueil mensuel RESF 13 : mercredi 7 décembre dans les locaux de la
Cimade de 16h à 18h. Un certains nombre de personnes ont assuré de leur
présence.

- les réunions du RESF 13 auront lieu tous les 3èmes mercredis de chaque
mois à 1000 Babords où le RESF 13 a sa boîte aux lettres (61 rue Consolat)
ou à la Bourse du Travail. Exceptionnellement la prochaine réunion aura lieu
le 14 décembre à 17 h 30 à la BdT (et non le 21/12 car ça tombe pendant les
vacances)

- constitution d’un secrétariat du RESF 13 :
constitué des individus ci-dessous, celui-ci a la possibilité, en cas d’urgence entre deux réunions du RESF 13, de proposer des initiatives : convocation d’AG du RESF 13, rendez vous de soutien d’urgence...
Il constitue aussi un contact privilégié au cas où la presse veuille prendre
contact avec le collectif RESF 13. Il est chargé de diffuser par mail les
comptes-rendus des réunions RESF 13 ainsi que les infos diffusées sur la
liste de diffusion nationale resf.
En aucun cas il ne constitue une instance décisionnelle du collectif RESF 13
ni ne le représente de manière permanente.
Les membres volontaires sont :
Julien (cnt-éduc) 06 19 23 68 03 (régulateur liste de diffusion)
Florimond (snuipp-fsu) 06 31 32 48 65
Alain (fsu) 06 22 39 10 41
Manu (sden-cgt) 06 14 83 01 97
Julien (sud-educ) 06 83 97 45 53
Aminata (sans papiers cgt) 06 30 81 26 08
Jean Pierre (fcpe) 06 15 38 59 84

Divers
l’ADEJ (accès droits enfants et jeunes) était représenté ce soir. Cette
association est membre du resf national. Elle tient un point écoute jeunes
sur les droits des étrangers jusqu’à 21 ans. ADEJ sera probablement membre
du RESF 13 prochainement.

Cas concrets
2 pères de famille étaient présents ce soir. Ils ont exposé leur situation
administrative et précisé dans quels établissements étaient scolarisés leurs
enfants.
Des contacts seront pris rapidement avec les personnels et parents d’élèves
de ces établissements (école Peyssonel 1 , école Ste Famille, LP Le
Chatellier).

Le collectif des sans papiers cgt avait préparé plusieurs dossiers d’élèves
sans papiers ou enfants de sans papiers.
La liste des établissements où ils sont scolarisés : collège Chartreux ,
Lycée St Charles, LP Ampère, LP Camille Jullian, LP Colbert, LP l’Estaque,
LP La Floride, LP Brochier, LP Le Chatellier. Ces cas seront évoqués au
prochain accueil mensuel.

Compte rendu rédigé par Florimond (snuipp-fsu)

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 495