Une tribune pour les luttes

Pétition

Sauvons les bibliothèques de Marseille !

Article mis en ligne le mardi 12 juin 2018

LECTEURS ET BIBLIOTHÉCAIRES
SOYONS SOLIDAIRES POUR UN SERVICE PUBLIC DE QUALITÉ

Depuis plusieurs années, les bibliothèques de Marseille connaissent une dégradation sans précédent des services et des conditions d’accueil pour le public ainsi que des conditions de travail pour le personnel.

Les conditions minimales d’accueil ne sont plus assurées

A l’Alcazar, bibliothèque centrale du réseau :
- Postes, banques d’accueil et services fermés régulièrement par manque de personnel
- Accueil restreint des personnes en situation de handicap
- Pannes régulières du trieur de documents, ascenseurs hors service, absence d’espace de détente, manque de papier toilette, accueil téléphonique parfois inaccessible
- Abandon des services spécialisés : Lire autrement (service spécialisé dans l’accueil des lecteurs en situation de handicap), L’île aux livres (partenaire de la BnF pour la conservation et la promotion de la littérature de jeunesse) et le service en charge du numérique (portail, ressources et projets numériques). Démantèlement de Bibliomedia (service chargé de la médiation numérique, de la recherche documentaire à distance, de la lutte contre l’illettrisme).

Dans le réseau des bibliothèques :
- Faute de personnel, fermetures aléatoires et chroniques des bibliothèques, déjà très peu nombreuses
- Développement compromis du Service hors les murs (destiné aux publics éloignés des bibliothèques).

Nos missions de médiation remises en cause
- Réduction des accueils de classes, des groupes et des animations faute d’effectifs suffisants : il manque 50 bibliothécaires sur l’ensemble du réseau
- Appauvrissement de la programmation culturelle
- Censure de certaines propositions du personnel : lectures musicales en prison et animations thématiques jugées « inadaptées » par la direction.

Nous subissons un management maltraitant
- Absence de communication et mépris de la part de la direction du personnel
- Ingérence permanente d’un cadre maintes fois signalée et toujours pas résolue
- Le surinvestissement du personnel ne parvient plus à pallier l’absence de moyens : il est au bord de la rupture !
- Nombreuses demandes de mutations et fuite de cadres. Arrêts maladie, burn out, situations de harcèlement, le personnel est en souffrance.

NOUS DEMANDONS

- La construction de nouvelles bibliothèques pour disposer d’un établissement par arrondissement
- La gratuité de l’abonnement aux bibliothèques
- Le recrutement de 50 agents qualifiés pour assurer la pérennité et la qualité des services
- Le remplacement des arrêts maladies et la compensation des temps partiels
- La prise en compte de la souffrance au travail
- La reconnaissance de la compétence professionnelle
- un dialogue social qui permette la prise en compte de l’avis du personnel, légitime et compétent pour juger de l’organisation du travail.

Nous ne demandons pas l’impossible. Les autres grandes villes disposent proportionnellement de moyens et d’équipements bien plus conséquents pour la lecture publique. Il y a 21 bibliothèques à Toulouse, 16 à Lyon et 8 à Marseille (source : Observatoire de la Lecture Publique).

Lire la suite et signer la pétition

SIGNEZ ET PARTAGEZ CETTE PÉTITION POUR UN SERVICE PUBLIC DE QUALITÉ DANS VOS BIBLIOTHÈQUES !

L’intersyndicale FSU / CGT de la Ville de Marseille soutenue par le comité des usagers de la Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Marseille c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 215