Une tribune pour les luttes

La lettre d’information du site "la voie du jaguar"

Cette lettre recense les nouveautés publiées depuis 14 jours

Article mis en ligne le mardi 19 juin 2018

Nouveaux articles

** Travailler, plutôt crever !
Entretien avec un membre de Crise et Critique **

par Johannes Vogele - 7 juin 2018

Rencontre avec Johannes Vogele à Reillanne (Alpes-de-Haute-Provence),
où il vit. Il fait partie avec quelques ami·e·s des proches des revues
allemandes "Krisis" et "Exit !", qui proposent de renouveler la critique
radicale de l’économie politique à partir d’une relecture de Marx.

"La Canarde sauvage" : Comment définir le travail et la place occupée
par ce concept dans nos sociétés. Est-ce que le « travail » a toujours
existé ?

Aussi surprenant que cela puisse nous paraître aujourd’hui, le
"travail" n’est ni éternel, ni naturel, ni même une condition
nécessaire de l’existence humaine… Sa fonction essentielle et unique
au sein du capitalisme est de permettre l’augmentation infinie de la
valeur (la fameuse croissance). Même si dans toutes les sociétés
humaines, il existe des activités de production, c’est seulement au sein
du capitalisme que l’activité productive s’est séparée du reste de
la vie. (...)
- >https://www.lavoiedujaguar.net/Travailler-plutot-crever-Entretien-avec-un-membre-de-Crise-et-Critique

** Lettre aux comités locaux et à toutes celles et ceux
qui aimeraient comprendre où on en est sur la ZAD **

par ZAD - 4 juin 2018

Mai 2018. Il paraît que c’est très difficile de suivre de loin ce qui
se passe, et du coup on voulaient raconter les derniers mois à la ZAD de
Notre-Dame-des-Landes. On présente dans ce texte ce qu’on comprend de ce
qui se passe. C’est pas trop nos analyses ou nos sentiments par rapport
à la situation : on essaye de présenter une diversité d’opinions même
si on n’est pas d’accord — on n’est même pas d’accord entre
écrivain·e·s ! Les écrivain·e·s, d’ailleurs, sont quelques
personnes qui habitent sur la zone et ont l’habitude de s’organiser
ensemble, dans le même groupe politique.

Victoire et peurs. L’annonce de l’abandon du projet d’aéroport le 17
janvier 2018, c’était pour une bonne partie du mouvement la victoire
d’un long combat qui donne force et motivation aux autres luttes. Pour
une fois une lutte a gagné contre un projet de l’État porté par des
grosses entreprises. Mais pour d’autres, la phase d’après semblait
difficile et donnait plein d’inquiétudes. Le gouvernement annonçait en
même temps que l’abandon le "retour à l’état de droit", alors
que tout ce qui se fait sur la zone est décidé par nous qui y vivons et
nous y impliquons. (...)
- >https://www.lavoiedujaguar.net/Lettre-aux-comites-locaux-et-a-toutes-celles-et-ceux-qui-aimeraient-comprendre

** Notes anthropologiques (XV) **
par Georges Lapierre - 3 juin 2018

Bref éloge du cannibalisme (suite et fin)
Seconde partie, la légende

Dans les notes anthropologiques précédentes j’ai cherché à saisir le
cannibalisme sous son aspect culturel, comme pratique sociale liée au
défi et au don, comme une sorte de potlatch extrême au cours duquel on
s’offre comme nourriture à l’autre. Le cannibalisme vu sous cet angle
devient alors une pratique hautement spirituelle : nourrir l’autre de
son humanité. Ce cannibalisme, en tant que sceau d’une civilisation
reposant sur la vendetta au cours de laquelle la réciprocité est
toujours à prendre, a marqué bien des sociétés guerrières et tribales
sur tous les continents. Nous le retrouvons sur le mode d’un sacrifice
propitiatoire aux dieux dans les sociétés plus complexes reposant sur
la domination d’un peuple guerrier sur des peuples paysans, comme dans
le cas des Mexica.

L’opprobre jeté par notre civilisation chrétienne et hypocrite sur
cette pratique interdit la plupart du temps d’en reconnaître sereinement
la dimension culturelle. Nous la saisissons comme une dépravation des
mœurs, comme un retour à l’état de nature. (...)
- > https://www.lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XV

** À propos des conflits sur la ZAD
Être sur zone… **

par Alèssi Dell’Umbria - 2 juin 2018

Au sein du mouvement contre le projet d’aéroport à
Notre-Dame-des-Landes, des perceptions extrêmes se sont toujours
opposées. Elles se retrouvaient sur la ZAD même.

Ce ne fut pas toujours facile de les combiner mais enfin le mouvement a
tiré sa force de cette composition, qui lui a permis de s’exprimer sur
des modes variés, depuis le blocage du périphérique jusqu’à des
recours juridiques en passant par des journées portes ouvertes et par
l’émeute pure et simple. Du tirage et des désaccords, il y en eut de
longue. Mais enfin la composition a tenu, jusqu’à l’annonce de
l’abandon du projet d’aéroport le 17 janvier 2018.

(...) Osons une analogie avec une autre expérience — même si elle est
sans commune mesure avec celle de la ZAD. Si les camarades de l’EZLN,
dans le sud-est du Mexique, avaient campé sur des positions de principe
et refusé toute forme de négociation, ils n’auraient pas tenu plus de
quelques semaines face aux blindés, aux troupes d’élite et à
l’aviation, ou n’auraient pu subsister que sous forme d’une guérilla
famélique, réduite à survivre au jour le jour avec un armement
dérisoire en regard de l’ennemi. Ils ont su au contraire rebondir sur le
soutien inattendu qui leur venait des grandes villes, et signer un
armistice. (...)
- >https://www.lavoiedujaguar.net/A-propos-des-conflits-sur-la-ZAD-Etre-sur-zone


LA VOIE DU JAGUAR
informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et
collective • lavoiedujaguar chez riseup.net • http://lavoiedujaguar.net

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Rubrique "Publications"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 13645