Une tribune pour les luttes

Quartiers Nord

Mouvement de grève très suivi au Macdo de Sainte Marthe

Syndicats Sud, FO, UNSA, CFDT, CFE-CGC et SQPM

Article mis en ligne le samedi 21 juillet 2018

Les salariés du restaurant Macdonald de Sainte Marthe dans le 14ème arrondissement de Marseille sont en grève. Samedi 21 juillet après-midi l’établissement était complètement arrêté et une centaine de personnes, employés et clients solidaires, étaient rassemblés vers 17H30 sur la terrasse à l’appel des syndicats Sud, FO, UNSA, CFDT, CFE-CGC et SQPM (Syndicat des quartiers populaires de Marseille).

De grandes affiches étaient placardées sur les vitrines du restaurant dont le groupe américain a décidé récemment de se séparer en le franchisant, avec pour conséquence la perte de tous les avantages acquis de 77 salariés déjà bien exploités, avec des smics à temps partiel imposé - 800 € pour 33 H hebdomadaires (hommes et femmes) -, a expliqué Tony pour le syndicat SUD Hôtellerie-restauration. Ces 77 emplois, dans le bassin d’emploi des quartiers Nord déjà très défavorisé, sont voués au Pôle emploi si le restaurant ferme, a ajouté Kamel pour le syndicat FO, en rappelant qu’aux alentours sont également menacés de fermeture et en grève le Centre social de la Busserine, l’Ecole de la Viste et la crèche de l’Oeuf.
Sur un banc un huissier prenait des notes avec application : il refusé de prendre le micro que lui tendaient les syndicalistes.
Outre les Macdo d’Aix en Provence et de Sainte Marthe, trois autres établissements du centre-ville de Marseille ont annoncé vendredi qu’ils rejoignaient ce mouvement de grève pour contester leur franchisation. Ils dénoncent tous le fait que le groupe Macdo prélève de grosses sommes sur ses franchisés français, sommes qui ne sont pas déclarées en France où il ne paye pas d’impôts, commentent aussi les syndicats.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Rubrique "Publications"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 13620