Une tribune pour les luttes

Communiqué de l’Assemblée de la Plaine et appel à manif

Pour une ville vivante, verte et populaire, rien n’est encore perdu !

Manif marseillaise et festive sur le Vieux-Port samedi 20 octobre à 14h

Article mis en ligne le vendredi 19 octobre 2018

SUR LA PLAINE, LA MAIRIE MENT (ET DÉTRUIT) ÉNORMÉMENT :

Dans sa propagande en quadrichromie, la Soleam promet de faire de la place Jean-Jaurès « un lieu de vie végétalisé, méditerranéen, pour la préservation et le développement de la biodiversité ». Dans la vraie vie, les riverains découvrent une scène de désolation : une place vidée, quadrillée, sinistrée par la fin du marché et la coupe brutale de dizaines d’arbres...

1) Arbres « transplantés » ? « On n’entendra pas le bruit des tronçonneuses sur La Plaine », juraient M. Chenoz (élu et président de la Soleam) et M. Knidel (du cabinet paysagiste APS). Résultat : déjà 43 arbres abattus !

2) Arbres « malades » ? Selon la Soleam, ils étaient « en amorce de dépérissement, voire de mortalité »... Après abattage, un expert forestier a constaté que la plupart étaient en bonne santé.

3) « Des travaux phasés » ? Le cahier des charges de la Soleam prévoyait de garder les 2/3 du marché sur place pendant les travaux. Mais l’élue Marie-Louise Lota a tranché : « Le marché de La Plaine, c’est fini. »

4) « Vie de quartier animée, une énergie à respecter »  ? Les activités gratuites (jeux de ballon ou de boules, sardinade du 1er Mai, carnaval...) sont maintenant considérées comme des « usages déviants ». Et 3 ans de chantier, comme le manque d’alternatives pour le stationnement, risquent de ruiner les commerces de proximité.

5) « Espace piéton demain » ? La fermeture totale de la place asphyxie déjà le quartier. À terme, on aura un espace « minéralisé » (béton) et une piétonnisation contredite par l’aberration urbanistique que serait une voie de circulation cassant en deux la plus grande place de Marseille.

6) « Une démarche collective et collaborative » ? Deux médiateurs nommés par la Soleam ont déjà démissionné, dégoûtés par l’attitude de leurs commanditaires. Lors de la pseudo-concertation publique, de nombreux habitants ont demandé un meilleur entretien de la place et le respect des activités existantes. C’est tout le contraire qui arrive.

En réalité, La Plaine subit un coup de force. Une opération table rase à visée purement spéculative. Un projet malveillant contre l’un des quartiers les plus dynamiques de Marseille – qui avait juste besoin qu’on prenne soin de lui.

www.facebook.com/assembléedelaplaine – assembleedelaplaine chez gmail.com

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4435

Grand Projet Inutile/ZAD c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 80

Marseille c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 195