Une tribune pour les luttes

La lettre d’information du site "la voie du jaguar"

Cette lettre recense les nouveautés publiées depuis 14 jours

Article mis en ligne le samedi 3 novembre 2018

Nouveaux articles


** 1984 : le FLNKS secoue la Nouvelle-Calédonie **
par Daniel Guerrier - 2 novembre 2018

Le 20 novembre 1984, la ville de Thio sur la côte est de la
Nouvelle-Calédonie est occupée par des militants et militantes kanak,
qui bloquent les accès routiers et maritimes, en faisant une commune
autonome. Par cette action, le tout nouveau Front de libération national
kanak et socialiste inaugure une nouvelle forme de lutte anticoloniale,
dont l’objectif proclamé est "l’indépendance kanak socialiste".

Depuis la prise de possession de la Nouvelle-Calédonie au nom du
gouvernement français en 1853, les Kanak, Mélanésiens originaires de
l’Asie du Sud-Est, arrivés il y a près de quatre mille ans, ont été
maintenus en situation d’apartheid de fait dans un cadre colonial.
Ils sont encore aujourd’hui porteurs d’une véritable civilisation
communautaire originale organisée autour de la "coutume" faite de dons
et de contre-dons, sans classes et sans État (...)
> https://lavoiedujaguar.net/1984-le-FLNKS-secoue-la-Nouvelle-Caledonie


** Maintenant : venir occuper l’Amassada ! **
par L’Amassada - 1er novembre 2018
Nous qui occupons l’Amassada, nous qui luttons depuis dix ans contre
ce nœud européen du transport de l’électricité qu’est le projet de
transformateur Sud-Aveyron (2 100 MW), maillon essentiel aux
branchements des mille éoliennes des trois départements alentour,
appelons un maximum de gens à nous rejoindre !

Habiter les lieux ici est essentiel, mais en même temps toutes
les manières de participer à cette occupation sont les bonnes.
Que vous ayez envie d’y boire un café pour discuter ; que vous ayez
envie de nous apporter une grosse soupe et de repartir avec des cartes
postales à distribuer dans votre quartier ; que vous ayez envie de
participer à la construction d’une tour de guet à la cime d’un chêne ;
que vous ayez du matériel de construction à donner ou des arbres à
planter ; que vous ayez envie de partager un film, une conférence,
une pièce de théâtre, un cours de droit, un tour de magie : Venez !
> https://lavoiedujaguar.net/Maintenant-venir-occuper-l-Amassada


** Notes anthropologiques (XXIV) **
par Georges Lapierre - 27 octobre 2018

Dionysos ou la déraison grecque
Troisième partie : Le retour de Dionysos

Dans les notes précédentes consacrées à Dionysos, je me suis surtout
attaché au monde inversé qu’évoque ou que rappelle obstinément le
culte de Dionysos, monde avant la domination d’une pensée sur une autre,
monde essentiellement féminin qui rejette et honnit cette séparation et
cette domination. Avec la démocratie athénienne et l’apparition de la
raison, c’est une nouvelle forme de domination qui se fait jour,
reposant sur la domination absolue de ceux qui ont la pensée de leur
activité sociale sur ceux ou celles qui en sont dépossédés. La figure
de cette séparation se retrouve dans la conception philosophique de
l’être comme être séparé entre pensée et corps, l’âme cherchant à
s’émanciper du corps, ce sépulcre, pour le monde divin des idées.
Ce monde de la raison, qui est tout aussi bien le monde de la morale
et de la norme, cherche à dominer le corps et les passions qui lui
sont attachées, à le contraindre selon les voies et les exigences
de la raison (et de la morale). (...)
> https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XXIV

** À Marseille, la bataille de la Plaine **
par Alèssi Dell’Umbria - 24 octobre 2018

Le vol noir des corbeaux sur la Plaine…
La Plaine, comme son nom l’indique, est un plateau :
un "plan", en occitan…

"Lo Plan de San Miquèu", devenu la Plaine Saint-Michel… puis dans les
années 1920 place Jean-Jaurès, mais les Marseillais continuent de dire
la Plaine. Le terme désigne, au-delà de cette esplanade, tout le
quartier environnant. Longtemps, il y avait le marché de gros, de
minuit jusqu’à l’aube… le marché de détail, qui prenait la suite
jusqu’à l’après-midi, avait survécu au déménagement du gros vers
le MIN en 1972, il n’aura pas survécu à Jean-Claude Gaudin et à sa
clique de maquignons.

Un petit flash-back s’impose pour comprendre les enjeux du conflit
actuel. Nous n’irons pas jusqu’à ce beau printemps 1871 où les
communards marseillais campaient sur la Plaine, qu’ils défendirent
âprement contre les troupes versaillaises, mais juste une trentaine
d’années en arrière…
>https://lavoiedujaguar.net/A-Marseille-la-bataille-de-la-Plaine-est-a-peine-commencee

P.-S.

LA VOIE DU JAGUAR • informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective • lavoiedujaguar chez riseup.net • http://lavoiedujaguar.net

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Rubrique "Publications"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 13640