Une tribune pour les luttes

Appel solidaire

18 décembre : l’Appel des Frichistes Solidaires

Journée internationale des Migrant-e-s

Article mis en ligne le dimanche 16 décembre 2018

18 Décembre, Journée Internationale des Migrant.e.s
"Liberté Egalité des Droits"
L’APPEL DES FRICHISTES SOLIDAIRES
Aux arts, Planetoyens !
Nous, travailleurs culturels et artistes de la Friche de la Belle de Mai à Marseille, nous nous associons à la journée de manifestations et de rassemblements dans tout le pays le 18 décembre à l’occasion de la Journée Internationale des MigrantEs.
Nous exprimons notre colère contre la montée des nationalismes, des racismes et des fascismes qui s’étendent sur l’Europe et le monde.
Nous manifestons notre rage en mémoire des dizaines de milliers de femmes, hommes et enfants mortEs sur les routes de la migration victimes des frontières et des politiques anti-migratoires des gouvernements des pays les plus riches de la planète et de leurs complices.
Nous exigeons la libre circulation de tous les individus de la planète et la fermeture des centres de détention.
Nous exigeons la régularisation immédiate des personnes sans-papiers et l’égalité des droits pour tous au nom de la dignité humaine. Nous voulons la ratification par la France de la « convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille » adoptée par l’ONU le 18 décembre 1990 et qui vise à garantir l’égalité de traitement entre travailleurs français et immigrés.
C’est la précarisation générale, la remise en cause des acquis sociaux par les politiques d’austérité menées par nos gouvernants qui nourrissent les sentiments de mal-être et de repli sur soi dans la population. C’est en luttant ensemble que nous pourrons nous battre efficacement pour une société
meilleure et égalitaire.
Nous appelons tous les artistes, les intellectuels, les opérateurs culturels, les médiateurs des arts, les techniciens des scènes, les publics soucieux de métissages, les amoureux sans passeport et autres amants de la justice... à exiger de nous-mêmes et de ceux qui nous gouvernent le devoir d’hospitalité radicale. Nous ne parlons pas de « droit », mais bien de « devoir ». Comme il existe un interdit (universel) de l’inceste, il doit exister un devoir (universel) d’hospitalité. Cela n’est pas négociable.
C’est une exigence morale et culturelle.
Aux arts, Planetoyens !
Formez vos bataillons d’Aquarius sur les sillons rouges de la Méditerranée !
Irriguez vos veines du sang « impur » de toutes les migrations pour accoucher d’un monde purement métisse ouvert à tous les possibles sensuels, sans armes et sans larmes.
Les Frichistes Solidaires
Friche de la Belle de Mai / Marseille

P.-S.

naik.msili chez instantsvideo.com
www.instantsvideo.com

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Rubrique "Publications"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 13840