Une tribune pour les luttes

Notre-Dame-des-Landes

Suite aux incarcérations - Communiqué des paysans et paysannes, parrains, marraines et soutiens des porteurs de projets agricoles.

Article mis en ligne le dimanche 27 janvier 2019

Mardi 22 [janvier] dernier, les gendarmes ont interpellé et mis en garde à vue 5 personnes de la ZAD.

Après 48h de garde à vue, un juge a décidé de placer 3 d’entre eux en détention préventive : c’est à dire de les jeter en prison avant même toute forme de procès !

Tous étaient très impliqués dans les activités de la ZAD, la plupart sont de jeunes paysans en cours d’installation, signataires de Convention d’Occupation Précaire (COP) que nous accompagnons dans leurs démarches et dans la mise en place de leurs activités agricoles.

En tant que paysans et paysannes, nous sommes absolument scandalisés à l’idée que cette incarcération préventive puisse interrompre brutalement les parcours agricoles entamés et mettre en péril des fermes que nous venons tout juste de sauver après de longues années de lutte commune.

Ces incarcérations, remettent également en cause le prolongement des COPs, est ce là une intention délibérée ? L’Etat dit vouloir installer des jeunes paysans mais en les incarcérant aujourd’hui, il casse cette dynamique.

Nous, paysans impliqués de longue date dans le mouvement contre l’aéroport et pour l’avenir de la ZAD , sommes scandalisés par de telles machinations.

Nous réclamons leur libération et appelons à les soutenir.

Des paysans et paysannes, parrains, marraines et soutiens des porteurs de projets agricoles.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475

Grand Projet Inutile/ZAD c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 90

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1160