Une tribune pour les luttes

La lettre d’information du site "la voie du jaguar"

Cette lettre recense les nouveautés publiées depuis 14 jours

Article mis en ligne le dimanche 5 mai 2019

Nouveaux articles

** Notes anthropologiques (XXXV) **
par Georges Lapierre - 3 mai 2019

L’Idée et son devenir (I)

Ces notes anthropologiques ne sont qu’une maigre exploration de
l’humain, une contribution limitée et brouillonne à sa connaissance ;
elles forment l’ébauche d’une investigation, sans plus. Elles
demandent à être reprises avec plus de constance et de profondeur.
Dans ces notes, le sujet ne se distingue pas de son objet ; il ne
cherche pas à se différencier de ce qui constitue l’objet de son
investigation. Le sujet n’est rien d’autre qu’un moment de l’humain,
le résultat en chair, en os et en esprit d’un monde, et ce monde est
celui de l’humain. Le sujet qui pense et qui écrit est une actualisation
momentanée de l’humain, c’est ainsi que le sujet et l’objet de sa
réflexion ne se distinguent pas. Dans une civilisation de l’argent
— et l’argent n’est que le mode d’expression dominant de la pensée
(ou, si l’on veut, de l’humain) —, le sujet a été enfanté par
l’argent, il est l’enfant de l’argent, qu’il le veuille ou non.
L’argent est sa dimension humaine (ou, plus surement, inhumaine),
sa vérité, en quelque sorte — ce qu’ont du mal à accepter ceux qui
se consacrent aux sciences dites humaines, psychiatres, sociologues
et anthropologues, historiens ou autres philosophes. Se tenir à l’écart
de cette implication c’est une façon de tenir le monde à l’écart de sa
critique (...)
> https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XXXV

** Entretien avec une charpentière,
formatrice à l’école des renardes
La ruse et le savoir **

par ZAD - 1er mai 2019

Durant deux semaines, une étrange école est venue faire ses cours de
charpente sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes : l’école des renardes.
Chaque soir, les participantes étaient invitées à dîner dans un lieu
différent de la ZAD, ce qui a engendré un fantasque concours de plats,
et des rencontres, bien entendu. Certaines d’entre elles avaient
participé à la construction du hangar de l’avenir et y revenaient afin
de concrétiser sa vocation d’accueil de chantiers-écoles et de
formations. Une des formatrices relate la naissance des "renardes",
leurs dilemmes entre formation qualifiante et liberté dans le programme,
entre volonté de conserver une majorité de femmes et celle de ne pas
faire de sélection. Elle expose également sa vision particulière de
la charpente traditionnelle, non bornée par les limites d’un corps de
métier.

(...) Je trouve ça important qu’il y ait plein de femmes à l’école
des renardes, là il y a six femmes pour deux hommes, c’est un bon ratio,
j’aimerais bien ne pas descendre en dessous. Parce que je sais qu’il y
a des femmes qui sont là parce que je suis une femme aussi et qu’il y a
une majorité féminine, et il y a peu d’endroits où il y a une
majorité de femmes dans le bâtiment, alors que pour les hommes ça existe
déjà, et pour moi c’est important de créer cette opportunité-là. Et
je trouve aussi très important que ça ne soit pas formulé comme tel, que
ça existe de fait. (...)
>https://lavoiedujaguar.net/Entretien-avec-une-charpentiere-formatrice-a-l-ecole-des-renardes-La-ruse-et-le

** Contre le système, le régime et le pouvoir en Algérie **
par Nedjib Sidi Moussa - 29 avril 2019

Intervention pour la rencontre "Transition indépendante pour une
Algérie libre et démocratique" organisée le 26 avril à Paris par
l’association Agir pour le changement et la démocratie en Algérie
(ACDA).

Depuis le 22 février, pour la dixième semaine consécutive, le peuple
est massivement sorti dans les rues d’Algérie pour exiger le départ du
système, du régime, du pouvoir... Et la détermination de la population
est aussi importante que le flou entourant ces trois notions, tout comme
les moyens à employer pour parvenir à ce but.

Si la fin ne justifie pas toujours les moyens, il existe néanmoins "une
interdépendance dialectique" entre les deux. C’est pourquoi il nous
revient de préciser, dans la libre confrontation des idées, tant les
méthodes à utiliser que l’objectif à atteindre. (...)
>https://lavoiedujaguar.net/Contre-le-systeme-le-regime-et-le-pouvoir-en-Algerie

** Rejoindre l’Amassada **
par L’Amassada - 26 avril 2019

Il semble que beaucoup de rumeurs courent sur l’occupation de
l’Amassada : on aurait été expulsés, il n’y aurait plus personne, on
aurait des chats entraînés au combat contre la police… Tout est faux
(sauf pour les chats).

L’Amassada est occupée de manière permanente depuis septembre et le
nombre d’occupants n’a fait que progresser depuis le début, et ce
malgré la répression et le dur climat hivernal. Malgré les moments
difficiles, le stress, le froid, la pluie, jamais la motivation n’a
baissé, malgré la possibilité de voir notre lieu de vie rasé chaque
jour, jamais nous n’avons arrêté de lutter, de construire et de nous
projeter à plus long terme.

Ces derniers mois, nous avons été sur la défensive, sous pressions
policières, d’appel d’urgence en appel d’urgence, sous le coup des
procès des copains et copines, et chaque jour prêts à voir des machines
de chantier débarquer. Mais la situation a changé : l’astreinte de
2 000 euros par jour imposée par RTE (Réseau de transport
d’électricité) pour l’occupation du lieu est tombée et avec ça le
plus gros risque pour les occupant·e·s. (...)
> https://lavoiedujaguar.net/Rejoindre-l-Amassada

** De la géologie à l’anarchie
En mémoire de Dieter Gebauer (1944-2018) **

par Lou Marin - 24 avril 2019

Dieter Gebauer, géologue, anarchiste, défenseur de la non-violence
et d’une école qui ne dépend plus de l’État, est mort du cancer
le 7 décembre 2018 au petit matin. Il avait soixante-quatorze ans.

Son urne a été déposée le 12 décembre au cimetière Fluntern de
Zurich. À la suite de la cérémonie, toutes les personnes présentes
provenant de son cercle d’amis se sont rassemblées en grand nombre pour
un échange très fructueux. Dans ce texte, nous nous souviendrons des
points les plus marquants de son action hors normes (note de la
rédaction du journal "Graswurzelrevolution", mensuel anarchiste
non violent de langue allemande).

Dieter a découvert des idées anarchistes en tant que trentenaire.
Il était fasciné par ce modèle de société et a été persuadé jusqu’à
la fin de sa vie que ce modèle était en harmonie avec la nature humaine.
Pour lui, c‘était la seule alternative aux systèmes capitaliste et
communiste défectueux. Il a approfondi ses connaissances au sujet de ces
idées. C’est principalement les connaissances sur la guerre d’Espagne
et particulièrement l’histoire de la révolution espagnole qui
l’intéressaient : comment des millions d’hommes et de femmes ont-ils
pu vivre sans chef, sans État et même sans argent dans des collectifs
anarchistes (...)
>https://lavoiedujaguar.net/De-la-geologie-a-l-anarchie-En-memoire-de-Dieter-Gebauer-1944-2018

** Notes anthropologiques (XXXIV) **
par Georges Lapierre - 22 avril 2019

L’Idée comme capital (VI)
Petit aperçu concernant l’histoire grecque
Naissance de la cité

Entre le système palatial mycénien et l’apparition de la cité grecque
s’intercalent ce que les historiens appellent les "siècles obscurs"
(Dark Ages). Les siècles obscurs couvrent une période d’environ quatre
siècles, de 1180 à 750. C’est une période intéressante sinon capitale
qui voit s’effondrer la civilisation mycénienne et se développer sur
les ruines des palais une société originale dans sa forme, qui finira
par donner naissance à la cité. Sous la pression des "envahisseurs"
et du double mouvement qu’ils représentent, à la fois invasion et
migration, il se produit non seulement une diminution globale de la
population, mais aussi des déplacements et des mouvements (en direction
de l’Asie Mineure et de Chypre) qui se prolongent pendant longtemps.
"La société mycénienne avait été décapitée, et les gens qui restaient
étaient en train, avec l’apport nouveau que représentaient les
envahisseurs, de construire un nouveau type de société." Tous les
événements qui vont infléchir le cours de l’histoire durant cette
période sont mal connus en l’absence d’écriture et de monuments
représentatifs d’un pouvoir constitué. On a suggéré alors qu’à un
schéma de conflit classique entre des centres de pouvoir pouvait
se substituer une sorte de "révolution populaire" (...)
> https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XXXIV

P.-S.

LA VOIE DU JAGUAR • informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective • lavoiedujaguar chez riseup.net • http://lavoiedujaguar.net

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Rubrique "Publications"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 13850