Une tribune pour les luttes

Réaction des Verts des Bouches-du-Rhône suite

à la manifestation contre l’incinération des déchets ménagers

Article mis en ligne le vendredi 16 décembre 2005

Comment expliquer la surdité du maire de la métropole régionale aux habitants d’une grande partie du département ?
Comment expliquer l’obstination du maire de ne pas recevoir les élus de tous bords, représentant ces populations ?
Comment expliquer les ordres donnés aux forces de police afin d’empêcher quiconque d’entrer dans la maison « communale » un jour de Conseil Municipal ?

Les Verts ne comprennent pas. Ils ne comprennent pas le manque de considération et de respect envers des populations déjà si sacrifiées sur l’autel des impératifs industriels.
Les Verts ne comprennent pas le manque de prise en compte du principe de droit à la santé pour tous, du principe de précaution sanitaire pour tous. Et les verts rappellent que les Focéens ont déjà un taux de cancers supérieur à la moyenne nationale.

Les Verts ne comprennent pas pourquoi le premier magistrat de la ville de Marseille perd son sang-froid lorsque les administrés, hommes et femmes responsables, prennent à bras le corps les dossiers difficiles de la vie quotidienne, d’autant qu’ils proposent des choix financièrement moins lourds pour les contribuables.

Les Verts ne comprennent pas pourquoi M.GAUDIN veut imposer à toute force un procédé de traitement des déchets ménagers, l’incinération, à des populations hors Marseille et hors CUM alors que les marseillais l’ont refusée sur leur territoire.
Les Verts ne comprennent pas pourquoi celui qui souhaite tant accéder à la deuxième fonction de l’état, la présidence du Sénat, se refuse à appliquer dans sa commune, dans son agglomération, la Charte de l’Environnement, inscrite dans notre Constitution, et le principe de démocratie, en envoyant les forces de l’ordre contre des élus en écharpe.

Les déchets, c’est l’une des plaies de notre société de consommation, et ce n’est pas en les brûlant, que nous nous engagerons sur la voie de l’amélioration de la qualité de la vie. Diminuer notre quantité de déchets produits chaque jour, diminuer nos volumes d’emballages, valoriser et recycler tout ce qui peut l’être, produire du compost, ce sont des filières écologiques créatrices d’emplois, et ce sont des filières que les Verts préconisent. Ce sont des procédés inscrits dans le Plan départemental des déchets que nous soutenons.

Les VERTS

Marianne Moukomel Clarté
présidente verts 13

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475

Les Verts c'est aussi ...

0 | 5 | 10