Une tribune pour les luttes

Communiqué du collectif ANV-Cop21 Marseille

Rappel à la loi à Total pour l’utilisation d’huile palme à La Mède

Article mis en ligne le lundi 5 août 2019

Le collectif ANV-COP21 Marseille a organisé mercredi 17 juillet au matin une action non-violente devant le site de Total La Mède pour mettre en lumière la politique et la stratégie de la direction du groupe Total quant à l’avenir de cette bio-raffinerie et de ses salariés et pour dénoncer la collusion de cette multinationale avec le gouvernement. Cette action a été réalisée avec le soutien et la présence de militants de Greenpeace, d’Extinction Rebellion, d’Alternatiba, des Amis de la Terre et de Canopée.

A la Mède, Total prévoit de faire du biodiesel avec de l’huile de palme. Ce carburant va cependant perdre son avantage fiscal à compter du 1er janvier 2020 et Total a saisi le Conseil constitutionnel afin d’essayer d’infléchir cette loi en avançant qu’elle pourrait lui faire perdre jusqu’à 100 millions d’euros par an.
Le 17 juillet 2019, 30 militant·e·s d’ANV-COP21 Marseille, des Amis de la Terre France, de Greenpeace Marseille, d’Extinction Rebellion PACA et de Canopée ont organisé une opération « Rappel à la loi » sur le site de la bioraffinerie de La Mède. Les activistes ont tenté, en vain, de remettre à François Bourasse, le directeur du site, un agrandissement du texte de loi prévoyant l’exclusion de l’huile de palme de la liste des biocarburants et ont demandé à ce que l’entreprise modifie son projet plutôt que de saboter cette loi.
Les carburants à base d’huile de palme sont, de par leur implication dans la déforestation en Indonésie et en Malaisie, 3 fois plus émetteurs de gaz à effet de serre que les carburants fossiles.
Mobilisons-nous pour que Total cesse l’utilisation d’huile de palme à la bio-raffinerie de la Mède !
Le 29 juillet 2019

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Environnement/écologie c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 95