Une tribune pour les luttes

jeudi 7 novembre 2019

MARSEILLE

18 h

Cantine de Coco Velten, 16 Rue Bernard du Bois, 13001

Café-histoire

Droit au logement : Du bidonville à la cité

Ancrages

L’association Ancrages propose un rendez-vous le Jeudi 7 novembre à 18h pour un café-histoire intitulé "Du Bidonville à la cité", co-animé par Samia CHABANI et Anaëlle CHAUVET, dans le cadre des "Jeudi, on cause" et à l’occasion du cycle thématique "Droit au logement" proposé à Coco Velten.
C’est tout un pan de cette histoire de Marseille qu’Ancrages vous propose de redécouvrir, notamment à travers la diffusion d’archives audiovisuelles et d’extraits de documentaires.
Effets croisés de la crise du logement et d’une croissance urbaine désordonnée, les 30 glorieuses sont marquées par l’expansion des bidonvilles aux abords des grandes villes françaises.
Massivement mobilisés pour « l’effort de reconstruction du pays » et son développement économique, les travailleurs nord africains, en particulier algériens et leurs familles, sont alors touchés en premier lieu par ces formes d’habitats précaires. Inscrits dans la continuité du mal-logement ouvrier et immigré depuis le XIXème siècle, les bidonvilles après-guerre connaissent alors un « traitement » spécifique des pouvoirs publics dans le cadre de la rénovation urbaine naissante, entre conception hygiéniste et contrôle social d’une population perçue comme dangereuse en période de décolonisation. Le phénomène connait une résonance particulière à Marseille : camps, enclos, taudis, « campagnes » recouvrent la réalité disparate des bidonvilles correspondant à la gestion d’une population étrangère dont la présence est longtemps pensée comme « temporaire ».

P.-S.

communication chez ancrages.org

Répondre à cet article