Une tribune pour les luttes

samedi 14 décembre 2019

ALÈS

19 h

La Rétive, 42 rue du faubourg d’Auvergne, 30100

Discussion

Émeutes et manifestations en Irak (2018-2019)

L’Irak, pays en ruine, mais malgré tout quatrième producteur mondial de
pétrole, connaît depuis deux ans de récurrentes manifestations de jeunes
prolétaires qui ne demandent que l’accès à l’eau, à l’électricité, aux
services de santé et à l’emploi, mais aussi la fin d’un système de
corruption généralisé. Des protestations qui se concluent fréquemment
par de violents affrontements avec les forces de l’ordre, l’incendie de
bâtiments gouvernementaux et de sièges de partis politiques.

Depuis octobre 2019, le mouvement a pris une tout autre ampleur,
davantage interclassiste, et s’y adjoint une grève des fonctionnaires et
des étudiants aux revendications moins économiques (dissolution du
Parlement, nouvelle Constitution). Si par sa force le mouvement menace
de faire chuter le gouvernement, son entrée dans un cadre revendicatif
plus politique est, en définitive, rassurante pour l’État… bien plus
gérable en tout cas que les émeutes incontrôlées de la période
précédente. Qu’en sera-t-il à la date de notre discussion ?…

Les événements qui secouent l’Irak s’inscrivent dans la crise mondiale
du capitalisme, dans le mouvement de révolte internationale des
prolétaires que l’on connaît et dont les ressorts primitifs, de classe,
ne sont pas sans rappeler la révolte des Gilets jaunes (modes d’action,
revendications, limites…).

Pour comprendre les particularités du contexte et des événements
irakiens, la discussion sera introduite par le documentaire "Mossoul,
après la guerre" (Anne Poiret, 2019) et une présentation de la situation
actuelle dans le pays.

P.-S.

laretive chez riseup.net • https://laretive.info/

Répondre à cet article