Une tribune pour les luttes

La lettre d’information du site "la voie du jaguar"

Cette lettre recense les nouveautés publiées depuis 14 jours

Article mis en ligne le lundi 27 janvier 2020

Nouveaux articles


** Des révolutions du capitalisme **
par Louis - 27 janvier 2020

"La bourgeoisie ne peut exister sans révolutionner constamment les
instruments de production, ce qui veut dire les rapports de production,
c’est-à-dire l’ensemble des rapports sociaux. […] Ce bouleversement
continuel de la production, ce constant ébranlement de tout le système
social, cette agitation et cette insécurité perpétuelles distinguent
l’époque bourgeoise de toutes les précédentes." Karl Marx, "Manifeste
du parti communiste", 1848

S’il est devenu un lieu commun de constater que le capitalisme n’existe
pas sans révolutionner en permanence les rapports de production, il est
une conséquence qui est malgré tout restée dans l’ombre : la
révolution parallèle de la représentation sociale, la transformation
parallèle de l’intelligence et de la pratique du fait social, la
métamorphose parallèle de la conscience historique de l’aventure
humaine dans sa globalité.

Cette citation du Manifeste de 1848, quand bien même elle met l’accent
sur une dynamique continue de transformation du capitalisme n’est
pourtant généralement comprise que comme conséquence de la mise en
œuvre d’une unique logique historique, celle de l’accroissement des
performances, des richesses matérielles (et des inégalités sociales),
pour culminer dans le processus de la marchandisation généralisée du
monde, mais pourtant sans transformation qualitative, dialectique,
fondamentale, de sa rationalité. (...)
- https://www.lavoiedujaguar.net/Des-revolutions-du-capitalisme

** Bosnie-Herzégovine
La caravane passe **

par Jean Wien - 23 janvier 2020

Vous avez peut-être entendu parler du camp de Vučjak : des images de
ce camp désolé et indigne ont réussi à s’immiscer dans quelques médias.

Ce camp — distant d’à peine 500 kilomètres de Vienne — n’est
malheureusement pas une exception : c’est le miroir de la désastreuse
politique européenne et dans d’autres camps aussi terribles que Vučjak
en Bosnie-Herzégovine, en Grèce, à Malte, l’hiver ne fait qu’empirer
gravement une situation déjà catastrophique.

À peine passé la frontière, notre convoi chargé de vêtements
d’hiver, de chaussures, de sacs à dos et de couchage croise dans la
nuit, marchant au bord de la route, de nombreux groupes isolés de
migrants chargés de maigres effets. Ils marchent très rapidement,
déterminés et concentrés.

Ce convoi est organisé par des gens de la société dite civile avec des
passés et des opinions politiques très hétérogènes, une grande partie
pourtant a des racines bosniaques ou est originaire des Balkans, ils se
souviennent avoir eux-mêmes dû fuir et avoir été aidés : ils tiennent
ainsi à manifester de la réciprocité. (...)
- https://www.lavoiedujaguar.net/Bosnie-Herzegovine-La-caravane-passe

** Tout commence ici et maintenant **
par Raoul Vaneigem - 17 janvier 2020

À celles et ceux de Commercy,

Jusqu’à présent le capitalisme n’a vacillé qu’en raison de ses
crises de développement interne, de ses flux de croissance et de
décroissance. Il a progressé de faillite en faillite. Jamais nous
n’avons réussi à le faire tomber, si ce n’est en de très brèves
occasions où le peuple a pris en main sa propre destinée.

Ce n’est pas jouer les prophètes que de l’affirmer : nous sommes
entrés dans une ère où la conjoncture historique est favorable à
l’essor du devenir humain, à la renaissance d’une vie ivre de
liberté.

C’en est assez des murs de lamentations ! Trop d’hymnes funèbres
minent en sourdine le discours anticapitaliste et lui donnent un
arrière-fond de défaite.

Je ne nie pas l’intérêt d’observatoires du désastre. Le répertoire
des luttes s’inscrit dans la volonté de briser la mondialisation
financière et d’instaurer une internationale du genre humain.
Je souhaite seulement que viennent s’y ajouter les avancées
expérimentales, les projets de vie, les apports scientifiques dont
la poésie individuelle et collective jalonne trop discrètement ses
territoires. (...)
- https://www.lavoiedujaguar.net/Tout-commence-ici-et-maintenant

** Commune des communes
Rencontre des communes libres
et des initiatives municipalistes à Commercy
les 18 et 19 janvier 2020 **

par Gilets jaunes de Commercy - 16 janvier 2020

La Commune des communes n’a aucune identité ni fonctionnement
prédéfini. Nous initions modestement ce qui nous semble être une
nécessité dans un contexte politique injuste et autoritaire. Durant ce
week-end nous proposons de définir ce que nous avons en commun, ainsi
que les bases qui permettraient de construire un réseau communaliste
fort et sincère, s’affirmant comme émancipateur et révolutionnaire.
Comment coopérer entre communes libres, échanger et mutualiser nos
expériences, partager des outils, enraciner le rapport de force
localement et nationalement ?

À cette occasion, nous aborderons la question du "communalisme" comme
une perspective de transformation sociale et révolutionnaire. Pour cela
nous développerons une réflexion autour des questions suivantes :
Qu’entend-on par "contre-pouvoir" au système en place ? Quelles
alternatives économiques et politiques ? Comment les développer et les
mutualiser ? Quels outils pour susciter une réappropriation du pouvoir
à l’échelle communale (associations, éducation populaire, coopératives,
etc.) ? (...)
- https://www.lavoiedujaguar.net/Commune-des-communes-Rencontre-des-communes-libres-et-des-initiatives

** Notes anthropologiques (XLV) **
Par Georges Lapierre - 15 janvier 2020

Traité sur l’apparence (I)
La nature de l’argent

Nous sommes submergés par l’apparence. Elle fait partie de notre vision
du monde. Nous nous heurtons à cette dureté des choses, nous ne les
traversons plus. Nous errons dans les villes, nous flânons dans les rues
piétonnes bordées de vitrines qui s’élèvent comme des falaises vers
un ciel étincelant, nous lambinons dans le centre commercial comme dans
un décor de vacances musicales, nous remplissons notre caddie de
marchandises pour la semaine à venir, pour notre mort à venir. Étrange
vie que cette survie dans un monde qui a perdu toute consistance, où
tout n’est plus qu’apparence, une surface de choses vidées de leur
substance. L’extériorité se donne à voir, elle est devenue notre décor.
Nous sommes devenus extérieurs à nous-mêmes. Ce qui constituait notre
substance, notre intériorité, s’est dilué dans l’air du temps, nous
sommes devenus des êtres suspendus au-dessus du vide et nous nous
accrochons désespérément à tout ce qui pourrait nous ramener sur terre.
En vain. Comment décrire ce procès de l’âme, ou de l’esprit, qui
nous a conduits à une telle vacance de soi ?

Pour nous, l’apparence est devenue toute la réalité, elle est la seule
réalité. Elle est la réalité qui se dérobe toujours. (...)
- https://www.lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XLV


LA VOIE DU JAGUAR • informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective • lavoiedujaguar chez riseup.net • http://lavoiedujaguar.net

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Rubrique "Publications"

0 | ... | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | ... | 14175