Une tribune pour les luttes

De Nancy à Marseille…

Confinement ne rime pas avec résignation

Article mis en ligne le vendredi 3 avril 2020

De Nancy à Marseille les fenêtres des confiné-e-s nous montrent que l’État, son administration et sa classe politique n’ont pas le monopole de la parole et que confinement ne rime pas avec résignation.

Photo copyleft : Didje et La sardine

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Covid-19 c'est aussi ...

Luttes c'est aussi ...

0 | ... | 50 | 55 | 60 | 65 | 70 | 75 | 80 | 85 | 90 | ... | 1055