Une tribune pour les luttes

Extension Rebellion Marseille communique :

Appel à un défilé post-déconfinement lundi 11 mai sur la Canebière

Article mis en ligne le samedi 9 mai 2020

Le lundi 11 mai à 11h aux Mobiles, en haut de la Canebière, se tiendra un défilé, dans la joie, l’humour et le respect des consignes sanitaires, contre la reprise de la vie "anormale", du "business as usual" et de la casse qu’elle engendre. Il prendra la forme d’une déambulation en file indienne en chantant une version revisitée de ’la chenille qui redémarre’. Déguisement en costard-cravate et tailleur souhaité.

Premier jour du déconfinement et déjà dans l’action :

Après 2 mois enfermé·e·s, allez !! On se déguise en trader, on met son costard cravate ou son tailleur et on se donne RDV le 11 mai à 11h en haut de la Canebière, près du Monument aux morts.

Nous réaliserons une belle file indienne (en respectant les distances sanitaires) en chantant sur l’air de "la chenille" de la Bande à Basile pour exiger que notre économie redémarre comme avant la crise !!

Les pouvoir publics n’écoutent pas citoyen·ne·s, collectifs, convention citoyenne et parlementaires qui demandent à changer de modèle économique et politique !
Ils veulent retrouver l’ancienne direction ? ils veulent consommer sans que nous nous posions de questions ? Ils veulent augmenter les écarts de salaire, foncer dans le mur et épuiser la nature ?

Nous aussi et nous le chanterons !!! Venez fêter avec nous le retour à l’anormal !

Pour vous préparer, voici les paroles du déconfilé de la chenille :
(pour l’air https://www.youtube.com/watch?v=DvDmSLXJvNQ
mais nous ne chantons que le refrain, répété 6 fois)

Tenez-vous prêts pour le cauch’mar,
C’est l’industrie qui redémarrre
Recommençons à polluer,
Le monde pourra bien s’effondrer !

Vive la relance économique,
On s’fout du chaos climatique
Continuons à déforester
Adieu la biodiversité !

Continuons à foncer dans le mur
A surexploiter la nature
Empoisonnons l’atmosphère
Afin d’augmenter les cancers !

Continuons à mal payer
Le personnel hospitalier,
Et toutes les personnes indispensables
A nos existences vulnérables

Les pays les plus touchés
Sont ceux qui ont l’moins consommé
On s’en fout on va continuer
Nos frontières leur rest’ront fermées

On a raté l’occasion
Pour les futures générations
En voiture ou en avion
Allons-y faut qu’nous consommions !

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Rubrique "Publications"

0 | ... | 14145 | 14150 | 14155 | 14160 | 14165 | 14170 | 14175 | 14180 | 14185 | ... | 14225