Une tribune pour les luttes

Communiqué de RESF 13

17 mois, 17 mois c’est la durée de la vie du Squat du 59 St Just

Article mis en ligne le dimanche 14 juin 2020

17 mois de mise à l’abri de familles et de jeunes mineur.e.s non accompagné.e.s face à l’incurie des institutions.

17 mois qui ont montré la grande capacité d’organisation conjointe entre solidaires et habitant.es, une implication quotidienne de soutien.

17 mois de scolarisation systématique des mineur.es soit plus de 400 jeunes malgré l’obstruction de l’aide sociale à l’enfance (ASE). Ce vaste mouvement de solidarité, la vie sociale qui s’est tissée est une expérience riche et restera un morceau de vie intense pour tous.tes.

Le 59 St JUST ne s’est pas "vidé" suite à un hébergement digne des personnes, mais à cause d’un incendie.

17 mois pendant lesquels les institutions, Etat et Conseil départemental, n’ont pas assumé leurs responsabilités.

17 mois pendant lesquels très peu de solutions pérennes ont été proposées à ces familles et ces jeunes. Des dossiers systématiquement portés et défendus par des avocat.es, des actions en justice menées par le Collectif du 59, Médecins du monde et Médecins sans frontières et il aura fallu deux décisions de justice dont la victoire du 17 avril dernier basée sur la situation de maltraitance des mineurs, pendant la crise sanitaire, pour imposer la prise en charge des mineurs au département.

RESF13 ne peut se contenter de quelques nuits d’hôtels qui, à leur issue vont renvoyer à la rue la plupart des familles et des jeunes qui rejoindront les autres familles de la ville à la rue, les délogés toujours pas relogés. Et faire supporter encore et toujours par des collectifs, des associations leur accompagnement pour que leur dignité ne soit pas plus atteinte.

Doit-on rappeler qu’une loi existe sur l’hébergement inconditionnel et que dans cette ville, ce département elle est balayée d’une façon méprisante ?

Derrière chaque migrant.e avec ou sans papiers c’est un être humain qui existe, et qui doit jouir des droits fondamentaux octroyés à tous les êtres humains indépendamment de son statut administratif, dans le respect de sa dignité

Ces droits fondamentaux sont inscrits dans notre constitution : droit au logement, droit de mener une vie familiale normale, droit à la protection de la santé, droit à l’éducation, droit d’obtenir un emploi, liberté syndicale, droit de grève, droits renforcés par la Charte de l’environnement qui spécifie le droit de chacun de "vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé" donc de vivre dans un logement décent et c’est ce que RESF revendique avec force.

UNE ÉCOLE - UN TOIT – DES PAPIERS

Égalité des droits - Régularisation

RESF 13
12 JUIN 2020

P.-S.

Réseau Education Sans Frontières 13
resf13 chez no-log.org • 06 31 32 48 65
61 rue Consolat 13001 Marseille
www.educationsansfrontieres.org

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 500