Une tribune pour les luttes

mercredi 4 novembre 2020

MARSEILLE

19 h

Solidaires, 29 bld Longchamp, 13001

conférence-débat

Deux livres sur le mal être des salariés de l’économie sociale

Librairie Transit

La librairie Transit présentera le mercredi 4 novembre à 19H dans les locaux de Solidaires à Marseille, deux ouvrages traitant du mal être des salariés du secteur de l’économie sociale.
1) "Te plains pas, c’est pas l’usine, L’exploitation en milieu associatif" de Lily Zalzett et Stella Fihn.
Le secteur associatif emploie en France 1,8 million de personnes, et il a bonne presse. Quand on travaille dans une association, on est censé y trouver du sens, on est censé être en adéquation avec des valeurs et non avec une logique de profit. Faire corps avec son boulot : une chance inestimable ?
À rebours de cette image, ce livre rend compte de modalités d’exploitation insidieuses, dissimulées derrière l’idéologie du civisme et de l’engagement associatif : rapports hiérarchiques brutaux, chantage à la responsabilité, injonction permanente à ne pas compter ses heures, utilisation sans mesure du bénévolat et des services civiques (...)
2) "Souffrance en milieu engagé : Enquête sur des entreprises sociales" de Pascale-Dominique Russo.
Face à la toute-puissance du marché, l’économie sociale et solidaire jouit d’une aura précieuse et attire de nombreux talents. Or, ce secteur est à son tour affecté par une précarité croissante. Une pression démesurée s’exerce sur les salariés dont certains font des burn-out. La fonction d’employeur est souvent un impensé de ces structures qui se vivent avant tout comme militantes. Très investis, les salariés peuvent avoir du mal à distinguer vie professionnelle et vie personnelle et se retrouvent, malgré eux, dans une situation de « servitude volontaire ». Un paradoxe et un non-dit.
Cette enquête nous mène dans de grandes associations telles qu’Emmaüs, France terre d’asile ou le groupe SOS, qui se retrouvent en concurrence face à des appels d’offres publics de plus en plus complexes. Les mutuelles sont en proie à une concentration féroce et à d’autres bouleversements à l’origine de souffrances, comme on le voit à la MACIF. Partout, le sens de l’engagement se dilue.

Répondre à cet article

Agenda de la semaine

samedi 24 octobre 2020

lundi 26 octobre 2020

mardi 27 octobre 2020

lundi 2 novembre 2020

mardi 3 novembre 2020

mercredi 4 novembre 2020

jeudi 5 novembre 2020

vendredi 6 novembre 2020

samedi 7 novembre 2020

lundi 9 novembre 2020

jeudi 12 novembre 2020

lundi 16 novembre 2020

mardi 17 novembre 2020

jeudi 19 novembre 2020

samedi 21 novembre 2020

lundi 23 novembre 2020

lundi 30 novembre 2020