Une tribune pour les luttes

Justice doit être rendue aux CHIBANIS Algériens de Marseille !

Article mis en ligne le lundi 8 mai 2006

A l’âge de la retraite, les travailleurs algériens seraient-ils redevenus de sales voleurs ?
C’est ce que sous-entendent les autorités étatiques et le pouvoir médiatique marseillais !

3500 vieux travailleurs immigrés seraient de faux locataires et auraient détourné 9 millions d’euros en à peine 20 mois ... selon les dires des enquêteurs :

Mais où est donc le secret de l’instruction ?
La presse a-t-elle accès au dossier de l’instruction ?
Pourquoi les premiers intéressés n’ont-ils pas accès ?
Qu’en pensent Monsieur le Procureur de la République à Marseille et le Juge d’Instruction en charge du dossier ?

Orchestrée par les institutions françaises, une honteuse campagne calomnieuse est menée à l’encontre des vieux travailleurs immigrés algériens de Marseille !

Elle fait suite à l’opération organisée par les services fiscaux marseillais à l’encontre des 4ooo vieux travailleurs maghrébins marseillais, qui nous avait amenés à saisir la HALDE et à soumettre un projet et une proposition de loi soumis au Premier Ministre, aux Députés et Sénateurs de gauche.

Faute de répondre à nos argumentations et proposition de Loi, le pouvoir politique contre-attaque en jetant l’opprobre sur les CHIBANIS ALGERIENS.

Avec l’appui du pouvoir des médias locaux et nationaux, une déferlante aux relents discriminatoires, xénophobes est conduite pour faire croire, sans argumentation et preuve, que des filières, des organisations structurées brassant des « millions d’euros d’aides sociales » alimenteraient un « réseau organisé (non identifiable) jusqu’en Algérie ».

Avant même que la Justice ait fait son travail, nos élites institutionnels et médiatiques accusent et condamnent !
Des informations judiciaires sont communiquées à la presse sans respect du devoir de réserve de la part de fonctionnaires d’Etat, sans donner un droit de réponse aux intéressés et à notre association semble-t-il visée par certains médias

Non en France, ce n’est pas la loi de la rue qui doit régner, ni la loi du plus fort !
Non nous ne laisserons pas traîner dans la boue les CHIBANIS !
Nous ne laisserons pas propager plus longtemps des propos injurieux et malveillants. Nous allons examiner tous les recours possibles pour que justice soit rendue aux CHIBANIS

L’Arabe, et l’Algérien de surcroit, ne pourrait être que fraudeur et voleur ?

Voulons-nous retourner au Marseille de 1973 avec les attentats contre les algériens ; au Paris de 1961, où les Algériens étaient jetés dans la Seine pour les tuer !
Une époque où l’omerta faisait force de loi !

Papon doit-il ressortir du placard ?

Faisant fi des rapports du Haut Conseil à l’Intégration (HCI) de 2003 et celui de l’Inspection Générale des Affaires Sanitaires et Sociales (IGASS) de 2002,
Faisant fi des études sociologiques conduites dans le quartier de Belsunce,
Faisant fi des travaux de chercheurs et historiens comme Pascal BLANCHARD ou Emile TEMINE,

Oubliant qu’à Marseille les hôtels meublés ont été le seul moyen de se loger lorsque ces personnes étaient rentables, étaient des travailleurs au service de la sacro sainte République Française,
Oubliant qu’ils sont venus à la demande de la France pour travailler dans des métiers les plus difficiles, où ils y ont perdu leur santé,
Oubliant qu’ils ont été exploités et qu’au moment de la retraite ils n’ont pu prétendre qu’à des retraites de misère comme l’indique le rapport « KRIEGEL », avec de telles ressources minables il a fallu leur attribuer une allocation spécifique de solidarité,

Ne voulant pas reconnaître la spécificité d’une vie partagée entre deux, où pendant que l’on gagne sa vie en France pour faire vivre la famille restée au pays, les enfants grandissent,
Ne voulant pas reconnaître que ces CHIBANIS sont d’ici et de là bas, qu’ils ont des attaches familiales au pays d’origine, des attaches sociales au pays d’immigration,

Messieurs les censeurs et procureurs en herbe de la république vous qui stigmatisez cette population, qui l’a faite passer à la moulinette de la vindicte populaire, vous qui considérez qu’ils vous coûtent cher en matière de sante (Sécurité Sociale) et en aide sociale, vous qui voulez les faire passer pour responsables des maux sociaux de la société française,
Avez-vous conscience de participer à la « chasse à l’immigré Algérien », en êtes vous fiers ?

Messieurs n’avez-vous pas le sentiment qu’en rallumant la guerre « Franco-Algérienne » vous attisez les braises, vous créez les conditions pour que les jeunes générations issues de l’immigration algérienne aient le sentiment d’être les parias de la société française !
Messieurs vous n’avez vraiment pas retenu les leçons d’octobre-novembre 2005, il vous manque Marseille !

Messieurs vous avez dévoilé le « Clearstream » Marseillais, maintenant alimentez les Tabloïds, faites nous peur !
Qui se cache derrière le « Réseau », le FIS, BEN LADEN, le DOUAR du Bled, et puis quoi encore ?

Face à une telle attaque, nous appelons à une mobilisation, un rassemblement des associations, des organisations syndicales et politiques !
La riposte doit être à la hauteur de l’attaque du pouvoir !

Marseille, le samedi 6 mai 2006

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475

Rouet à cœur ouvert c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20