Une tribune pour les luttes

Un article publié sur indymédia Marseille le 2 juin 2006

les sans-papier occupent le centre "Mistral"

par lommekivoit

Article mis en ligne le vendredi 2 juin 2006

Après la décision de "justice" leur imposant de quitter la "Maison de l’étranger" (qu’ils occupaient depuis 2 mois), sans aucune réponse de la préfecture quand à leur régularisation, les sans-papier ont décidé d’occuper le centre "Mistral" (qui appartient au diocése de Marseille) pour continuer leur lutte.

200 sans-papiers occupaient depuis 2 mois la "Maison de l’étranger" pour reclamer leur régularisation

L’ ultimatum de la "justice" leur demandait d’évacuer les lieux ce vendredi 2 juin.
Ils l’ont fait fait ce jeudi matin pour aller occuper le centre "Mistral" (qui appartient au diocése de Marseille ).

Une autre injonction de la "justice" était que le préfet (Mr Frémont) ouvre un dialogue, une négociation avec les sans-papiers.
Lui s’ en est ouvertement affranchi (l’amnistie de Guy Drut nous éclaire mieux sur la facilité de ces "gens" à passer outre les décisions - ou même "recommandations"- de la "justice" !...)

Si l’on ne peut que se réjouir de la combativité des sans-papier dans leur lutte pour leur régularisation (parce que nul-le n’est "irrégulier-e" sur cette planéte), on peut par contre déplorer l’attitude du collectif C.G.T. sans-papier qui a "joué" cette jounée de façon complétement personnelle, excluant de fait par son attitude tous les "soutiens-non-cégétistes" ( associations, syndicats, ONG, individu-es etc...) de cette action, de ces tenants et de de ces aboutissants.

A l’heure où les luttes des sans-papier montent en puissance partout grève de la faim de 80 sans-papier à Poitiers, enfants de sans-papier expulsables planqués par des familles, des profs ou des instits à Brest ou Toulouse, émeutes et grèves de la faim dans des centres de rétention ( Vincennes-palaiseau-Arenc...) etc...,etc....

A l’heure où la lutte des opposants aux infâmes lois sur l’immigration de l’infâme projet CESEDA de l’infâme Sarkozy s’amplifie elle aussi (et dans de multiples directions...)

A cette heure, toujours où les mêmes luttes se passent dans toute l’Europe, aux Etats-Unis, au Mexique au Canada, ou ...dans l’ensemble du monde dit "civilisé-occidental" ... :

Cette heure-là, donc, n’est plus celle des stratégies "boutiquières", "clientélistes" (et finalement de repli et de défaite) mais doit être l’heure du rassemblement, le plus large et le plus varié possible (et pas seulement pour avaliser les décisions "cégétistes" sans discussion...).

Que deviendront les sans-papier qui occupent actuellement le centre Mistral lorsqu’une "sortie honorable" aura été "négociée" et qu’ils sortiront la tête haute mais...sans papiers (au prix d’une ou deux régularisations...) ???.

Il me semble important que les soutiens de "tous bords" viennent faire entendre leur voix, que cette lutte prenne un peu de cohérence dans sa diversité et sorte de ce bourbeux faire-valoir cégétiste...

Que les AG à "Mistral" soient enfin plurielles et authentiquement collectives !...

Colère contre l’attitude du collectif sans papier mais aussi contre les "soutiens" qui étaient particuliérement absents-es aujourd’hui. Faire entendre le pluriel des voix c’ est être là...

A l’heure où j’écris entre 50 et 70 sans-papiers (dont des enfants) dorment "à la belle étoile" : les trés chrétiens du diocèse ne les ayant même pas autorisé-es à dormir dans une des pourtant nombreuses salles vides de l’établissement. Ils comptaient planter des tentes mais le vent les en a empêché...

Pour finir une reflexion d’une responsable du centre diocésain : "Mais pourquoi vous n’allez pas voir chez les musulmans ?"...

PARQUEZ OU EXPULSEZ LES PAUVRES ! tel semble être le mot d’ordre universel...

MAIS QUAND LES PAUVRES SERONT TROP LA MAJORITE SUR CETTE PLANETE :

OU LES EXPULSER ??...

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Tribune libre c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 245