Une tribune pour les luttes

Sanglantes occupations

Article mis en ligne le vendredi 21 novembre 2003

Chères amies, chers amis, l’étranglement du peuple palestinien par le gouvernement israélien et son armée ne connaît pas de répit. En moins de 72 heures, de vendredi à dimanche, pas moins de 16 Palestiniens, dont plusieurs enfants et adolescents, sont tombés sous les balles et les obus de l’armée d’occupation, principalement dans la bande de Gaza. Mais cela ne fait pas une ligne dans les médias, et ne suscite même plus de larmes de crocodile de la part de nos dirigeants, qui ont pourtant sous les yeux, chaque jour, des rapports accablants sur la réalité des exactions de " la seule démocratie du Moyen-Orient " : comme ce rapport des Nations- unies, publié mardi, qui montre que le Mur, dans sa première phase, correspond à une annexion de plus de 14% de la déjà minuscule Cisjordanie ; ou ce rapport de Médecins du monde, illustrant les violations répétées des conventions internationales, notamment le refus d’accès aux soins des malades, enfants compris. Mercredi encore, une ONG américaine spécialisée dans l’aide médicale pédiatrique signalait que deux enfants palestiniens, souffrant de malformations congénitales, s’étaient vu interdire un déplacement à l’étranger pour y subir une intervention de la dernière chance.

Inversement, quand un sondage, bien banal et prévisible quand on veut y réfléchir une minute, constate que 59% des Européens considèrent Israël comme un pays menaçant la paix dans le monde, ce n’est pas la réalité de l’occupation qui fait scandale, mais le sondage lui-même. Le gouvernement israélien accuse l’opinion européenne d’être antisémite, et ne cache pas qu’il exigera, en " compensation ", des avantages supplémentaires à l’occasion de la prochaine rencontre économique euro-israélienne, qui doit avoir lieu mardi 18 novembre à Bruxelles. A ce jour, l’Union européenne, non seulement n’a pas mis en oeuvre la suspension de cet accord pourtant votée par le Parlement européen en avril 2002, mais elle continue, en toute illégalité, d’exonérer de taxes les produits fabriqués dans les colonies israéliennes de Gaza et de Cisjordanie.

L’écrasement du peuple palestinien se poursuit désormais dans l’ombre de l’intervention américaine en Irak, de plus en plus sanglante, et porteuse de chaos et d’insécurité pour toutes les populations. Sanglante pour le peuple irakien, avec ces nouvelles estimations d’ONG, qui chiffrent à au moins 22.000 (et plus vraisemblablement 40.000) le nombre de civils irakiens tués par la " coalition ". Sanglante aussi, il commence à s’en apercevoir, pour le corps expéditionnaire, dont les pertes augmentent : le journal officiel de l’armée américaine vient de révéler qu’à ce jour, outre les 400 tués, près de 8.000 soldats américains ont dû être rapatriés pour raisons médicales. L’opinion publique américaine commence à douter de la stratégie de ses chefs. Espérons qu’elle réagisse le plus vite possible.

Infos CAPJPO 13/11/03

Contacts :
tel : 01 45 48 40 38
olivia.zemor chez wanadoo.fr
http://www.paixjusteauproche-orient...

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1165