Une tribune pour les luttes

Soutien à la famille Mezine

Expulsion de M. Mezine le 3 août de Marseille par bateau

JEUDI MATIN : Rendez vous devant la porte Chanterac. Dernières nouvelles

Article mis en ligne le vendredi 4 août 2006

- RESF : 4 août : Mme Mézine vient de nous téléphoner :
M.Mézine est bien arrivé en Algérie. La famille de sa femme l’a accueilli à Alger. Il n’a pas eu de soucis avec les autorités algériennes. M. et Mme Mézine remercient chaleureusement tous ceux qui se sont mobilisés pour eux.
Des collègues de RESF Paris doivent rencontrer Mme Mézine pour envisager la suite.

- 17 h 45,
La gare maritime vient de nous confirmer que le bateau Ile de Beauté est parti.

Dernières nouvelles :

- 12 h, Le préfet des Bouches du Rhône a refusé que la délégation soit reçue sur le bateau. Il a mené tout le monde en bateau. Les pressions n’ont pas été suffisantes.
La grève des marins est suspendue. Le bateau partira donc, avec du retard, dans l’après-midi.

Visiblement, le rapport de force n’a pas été en notre faveur. Si quelqu’un a une idée de la dernière chance : personne à contacter, nouvelle intervention ... Histoire de ne pas baisser les bras alors que le bateau est
encore au port ...

- 11 h, nouvelles du front : M.Mezine est à bord du bateau Ile de Beauté depuis 7h ce matin.

Les marins SNCM sont en grève (sur des revendications propres) donc pour l’instant le bateau est bloqué.
Tous les marins ont eu l’info par rapport à M.Mezine.
Les personnes présentes ont demandé qu’une délégation soit reçue (élus PC et Verts, RESF, CGT) par le capitaine.
On attend la réponse. Si vous êtes sur Marseille, n’hésitez pas à rejoindre la porte Chanterac à la
Joliette. Y’a besoin de monde !


Soutien à la famille Mézine (préfecture des Ardennes) dont le père doit être expulsé par bateau jeudi 3 août au matin à Marseille

Rendez vous devant la porte Chanterac, à 9h - unique accès des passagers pour les deux départs vers l’Algérie

Celles et ceux qui peuvent photocopier le communiqué le font pour distribution aux passagers, et dès demain dans Marseille !! Que chacun relaie, contacte les élus, les syndicats, les associations ! Dénonçons la politique xénophobe de ce ministre.


Départs

Pour Alger : Navire Ile de beauté, 11h30 compagnie SNCM
Milenium Express, 12H00 compagnie CNAN

pour Bejaia : Navire Al Djazair départ 12H00 compagnie SNCM
*Embarquement 3HOO avant


pour le RESF13, Erwan REDON,

Communiqué

M. MEZINE, algérien, en France depuis 2003, débouté d’asile, mariée à une femme algérienne sans papier, père d’un enfant né en 2002 en Algérie, arrivé en France en juin 2005 avec sa mère. Il cumule donc les 3 conditions sine qua non de la circulaire : en France depuis plus de deux ans, parent d’un enfant arrivé en France avant l’âge de 13 ans, enfant scolarisé depuis septembre 2005

Il a été arrêté le 17 juillet à la préfecture des Ardennes à Charleville Mézières (08) alors même qu’il était convoqué à la préfecture dans le cadre de la circulaire. Il était sous le coup d’un APRF édicté par une préfecture d’île de France daté d’août 2005. Le 28 juillet les derniers recours ayant échoué, sa reconduite pouvait intervenir à tout moment.
En outre le cabinet du médiateur de la république, M. Klarsfeld a indiqué à la Cimade que la préfecture des Ardennes avait envoyé le 28 juillet un refus de régularisation au titre de la circulaire du 13 juin. Lors d’un contact avec la famille il précisa que Madame Mézine, son mari et leur enfant n’entrent pas dans le cadre de la circulaire du 13 juin, faute d’attaches familiales suffisantes en France. Or les grands parents paternels de l’enfant vivent en France, le père de Mr Mezine ayant de
surcroît la nationalité française. Mais pour un préfet et un médiateur de la république bien décidé à satisfaire aux affres de leur ministre cela ne suffit pas. Argument final du médiateur : les parents de madame Mézine vivent eux en Algérie ...

Quelle meilleure preuve de l’acharnement du ministère et de l’arbitraire de cette circulaire !

La circulaire du 13 juin au caractère bien trop restrictif laisse une liberté d’interprétation très large au préfet. Ce nouveau cas nous rappelle qu’elle n’est qu’un instrument supplémentaire de la mise en pratique de la politique répressive et inhumaine de M Sarkozy concernant
l’immigration. Cette politique a été entérinée par la validation de sa loi réformant le CESEDA.

La situation dramatique de la famille Mézine fait une nouvelle fois apparaître le double langage du médiateur et du ministre.

« Aucun enfant, ayant des attaches fortes avec la France, ne sera expulsé » (M Klarsfeld)

Effectivement, nous voilà rassuré, ce n’est que son père que l’on expulse ! Le droit à vivre en famille ne semble pas préoccuper ces individus.

« Aucun étranger ne se verra expulsé avant l’examen de son dossier au cas par cas » (M. Sarkozy) La encore, on ne pourra dire le contraire... L’examen a été fait...mais après avoir pris la décision d’expulsion et sans tenir compte des critères fondamentaux de la circulaire !

Pour la famille Mézine, pour tous les enfants de familles sans papiers et tous les jeunes scolarisés, le RESF13 appelle à poursuivre les luttes contre les lois instituant l’immigration jetable. Au-delà du champ d’action du Réseau Education Sans Frontière, c’est bien de tous les sans
papiers, travailleurs corvéables, dont il s’agit.

Soutien à la famille Mézine, dont le père doit être expulsé par bateau jeudi matin 3 août de Marseille.


Messages de protestation

- Préfet des Ardennes. Fax : 03.24.58.35.21
— adolphe.colrat chez ardennes.pref.gouv.fr
— vincent.desoutter chez ardennes.pref.gouv.fr
- Ministère de l’intérieur / Cabinet du ministre / fax : 01 40 07 13 90 (directeur de cabinet) /
— sec.gueant chez interieur.gouv.fr
- Préfet des Bouches du Rhône / Cabinet du préfet, fax : 04 91 15 60 70 / Secrétariat général fax:04 91 15 62 10

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4525

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 500