Une tribune pour les luttes

Abdallah, Aminata D, Aminata S, Jeff,
4 jeunes majeurs expulsés, 4 chaises vides à la rentrée

Pas de nouvelle chaise vide dans nos classes cette année
Non aux expulsions

Tract d’appel du Réseau Education sans frontières

Article mis en ligne le mardi 26 septembre 2006

Ils doivent pouvoir vivre parmi nous :

- chacune avec des enfants scolarisés, expulsées pendant l’été
- Soissons le 31 août, une famille malgache avec 3 enfants scolarisés est arrêtée à son domicile. Relâchée suite à une forte solidarité. Elle vit cachée.
- Chartres le 11 septembre, la police est entrée dans une école maternelle pour récupérer un enfant de 2 ans et demi (heureusement caché par ses professeurs) dont les parents étaient en rétention.
- Montereau, un père de famille débouté de la circulaire du 13 juin fait la grève de la faim.
- Bagneux, Cholet, Paris... des enfants attendent le retour de leur père expulsé.
- Marseille, Djallal (étudiant) arrêté à Charleville Mézières alors qu’il se rendait en Belgique et Enping (mère d’élève) arrêtée sur une plage du Var ont été libérés à la rentrée notamment grâce à l’action de RESF. Aujourd’hui c’est un père d’élève du collège Izzo (13002) qui est en rétention...
- Et à Cachan, des dizaines de familles vivent dans des conditions inhumaines, des parents accompagnent leurs enfants à l’école la peur au ventre, traqués par la police.

Et pour tous les autres LA GRANDE LOTERIE

33 538 dossiers reçus en préfectures cet été dans le cadre de la circulaire du 13 juin. Un immense espoir...

6924 parents d’élèves régularisés, sans surprise.
Le Ministère de l’Intérieur l’avait annoncé.
20% de bons, 80% de mauvais ...
Les préfectures ont respecté les quotas posés d’avance.
Dans les Bouches du Rhône, 250 dossiers régularisés sur1195 (20,9% !...)

6924 parents d’élèves régularisés grâce aux mobilisations mais...

26 614 parents d’élèves
(combien d’enfants : 50 000 ?),
menacés d’expulsion après le loto Sarko.

A ces familles s’ajoutent toutes les personnes seules ou les couples qui ne remplissaient pas les conditions de la circulaires et qui, de ce fait, n’ont pas déposé de demande. Pour elles, pas de faux espoir, mais la même peur d’être expulsées.

Nous avons assuré une veille vigilante durant tout l’été. Grâce à laquelle, seuls quelques jeunes et quelques familles ont été malheureusement expulsés, aucuns dans les Bouches du Rhône.

Aujourd’hui nous sommes toujours là : enseignants, parents d’élèves, élèves, voisins, citoyens, élus. Plus de 123 000 personnes qui ont dit non, nous ne laisserons pas faire, en signant la pétition de RESF.

Chaque famille, chaque jeune, doit être entouré d’un collectif de soutien.

Une nouvelle cérémonie de parrainage aura lieu en novembre sur Marseille

REUNION PUBLIQUE RESF
SAMEDI 7 OCTOBRE 14h-18h
Fac St- Charles, amphi Fabry


Mettez vous en contact avec les militants du RESF :
06 31 32 48 65
resf13 chez no-log.org
www.educationsansfrontieres.org


Permanence d’accueil RESF 13 :
tous les premiers mercredi de chaque mois, 16h-18h à la Cimade, 8 rue JM Cathala 13002.

Réunion du RESF 13 :
tous les troisièmes mercredi de chaque mois, 17h30 à la Bourse du Travail, 23 Bd Charles Nédelec 13001

__._,_.___

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4525

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 500