Une tribune pour les luttes

La préfecture n’entend pas la détresse humaine !

Article mis en ligne le mercredi 4 octobre 2006

La 50aine de personnes présentes devant le centre de rétention du Canet (Bd des Peintures, au bout de la rue qui part du Bd Danielle Casanova, 13015, métro Bougainville) vient de se faire déloger des entrées du CRA-Canet par les CRS sans ménagement alors que ces individus bloquaient
pacifiquement les entrées du centre.

Le face à face se poursuit actuellement (12h) et toutes les personnes disponibles sont appelées à se mobiliser sur place.

Les CRS continuent de dégager virulemment la rue afin de laisser sortir des camions transportant des individus en rétention au Canet

Concernant M Amir, le médecin du centre a confirmé aux services de la préfeture qu’une hospitalisation était nécessaire pour une échographie cardiaque, rendez vous étant pris pour demain matin 10h à l’hopital.

Le médecin demande donc qu’un surci de 48h soit accordé pour que la visite puisse se faire.

la mobilisation se poursuit !

Appel urgent à se rendre au CRA - Bd des Peintures, au bout de la rue qui part du Bd Danielle Casanova, 13015, métro Bougainville

Rappel :
mail et fax du préfet :
fax 04 91 15 64 35
cabinet@bouches-du-rhône.pref.gouv.fr

et aussi le Secrétariat Général (Mme Montacer, Sous Préfet) : fax 04 91 15 64 90

Pour RESF13, Erwan Redon

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4610

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 500