Une tribune pour les luttes

La mobilisation a permis de surseoir à l’expulsion de M. AMIR

Article mis en ligne le jeudi 5 octobre 2006

Aujourd’hui, mercredi 4 octobre, la mobilisation des enseignants du collège IZZO à Marseille, du RESF, des parents d’élèves a permis de surseoir à l’expulsion de M. AMIR père et soutien de famille d’enfants scolarisés dans le premier et second degrés.

La Préfecture qui dans un premier temps a envoyé les forces de l’ordre contre les manifestants, a été obligée de reculer et de reporter sa décision à une nouvelle audience du TGI.

C’est un premier recul. La mobilisation doit continuer et s’élargir. Après le refus massif des dossiers déposés dans le cadre de la circulaire Sarkozy, de nombreux cas comme celui-ci vont apparaître aux yeux de tous.

La FSU13 s’adresse au préfet des Bouches du Rhône :

- pour demander la régularisation de ce père de famille
- pour demander le réexamen de tous les dossiers qui ont été rejetés dans le cadre de la circulaire Sarkozy ou dans le droit commun.

Seule la régularisation massive et transparente de tous les sans-papiers sur la base de critères justes et humains pourra apaiser la situation et permettre à ces familles de vivre décemment dans notre pays.

La FSU s’adresse aussi au Recteur de l’Académie d’Aix Marseille pour qu’il intervienne auprès des autorités compétentes afin de trouver une issue positive.

La FSU avec le RESF appelle tous les personnels à rester vigilant et à approfondir la mobilisation.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4505

FSU c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 50