Une tribune pour les luttes

Supporters racistes : un mort

Article mis en ligne le dimanche 26 novembre 2006

Les événements dramatiques survenus à l’issue du match PSG/HAPOEL de Tel Aviv soulèvent l’indignation.

S’en prenant à un policier et à un spectateur parce que l’un était noir et l’autre juif, certains supporters du PSG récidivent dans l’antisémitisme, le racisme et la violence.

La LDH condamne la tolérance répétée du PSG à l’égard d’un groupe de supporters dont on connaît, depuis longtemps, la dangerosité haineuse. La responsabilité, au moins morale, des dirigeants successifs du club est entière.

Tout en saluant le courage dont a fait preuve le policier qui s’est interposé, l’enquête devant déterminer si les conditions légales de la légitime défense étaient réunies, la LDH s’interroge sur l’arme dont il a été fait usage. Le fait qu’une seule balle ait pu tuer une personne après avoir traversé le corps d’un premier individu montre que les munitions utilisées sont conçues sur le modèle d’armes faites non pour neutraliser mais pour tuer.

Enfin, au-delà de rodomontades qui prétendaient éradiquer la violence dans les stades, on ne peut qu’être surpris de ce que le caractère à haut risque de ce match n’ait pas été pris en compte avec le sérieux nécessaire. La LDH considère que la responsabilité du ministère de l’Intérieur est engagée à ce titre.

Retour en haut de la page

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475

Ligue des Droits de l’Homme (LDH) c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 250