Une tribune pour les luttes

NON A LA CRIMINALISATION DE LA SOLIDARITÉ AVEC LES SANS PAPIERS.

Article mis en ligne le mercredi 20 décembre 2006

Il y a quelques jours Bernadette militante de RESF de l’Ain, ainsi que Issam, jeune sans papier qu’elle soutient, se sont fait menotter comme de dangereux criminels, sans raison.

Aujourd’hui ce sont deux militants, une étudiante et un enseignant, du RESF des Bouche-du-Rhône qui ont passé plusieurs heures en garde à vue.

Il leur est reproché leur attitude lors d’une manifestation contre l’expulsion d’un père de deux fillettes scolarisées à Marseille le 11 novembre à l’aéroport de Marseille-Provence à Marignane.

Notre camarade étudiante a été relâchée sans poursuites.

Mais notre collègue est convoqué le 20 avril au tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence.

C’est inacceptable.

La CNT FTE exige l’arrêt des pousuites à son encontre.

La CNT FTE est totalement solidaire des actions du RESF 13 et demande l’arrêt du harcèlement policier que subissent des militants de RESF.

LA SOLIDARITÉ N’EST PAS UN CRIME !

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

CNT 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 140

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4405