Une tribune pour les luttes

Lettre ouverte

des parents d’élèves de la 13e circonscription de l’Académie d’Aix-Marseille

Article mis en ligne le lundi 25 décembre 2006

LES PARENTS D’ÉLÈVES DE LA 13ième CIRCONSCRIPTION DE L’ACADÉMIE D’AIX-MARSEILLE SE MOBILISENT POUR QUE LES ENSEIGNANTS ABSENTS SOIENT REMPLACÉS

Monsieur Gérard TREVE,
Inspecteur d’Académie
DSDEN
28, Bd Nedelec
13231 Marseille Cedex 1

Marseille, le 22 décembre 2006

Copie à :
- Monsieur le Ministre Gilles De Robien
- Monsieur le Recteur Jean-Paul Gaudemar
- Monsieur l’Inspecteur de l’Éducation Nationale Jean-Paul Bianchi
- Monsieur Roland Blum Député de la 1ère circonscription des Bouches du Rhône
- Monsieur Bruno Gilles, Maire du 3ième secteur de Marseille
- Madame Marie-Louise LOTA, 8ème Adjointe déléguée à l’Éducation, Conseillère d’arrondissements, pour la Mairie du 3ème secteur
- Les Directrices et Directeurs des écoles concernées
- La Provence
- La Marseillaise
- L’Hebdo
- Ventilo
- Metro
- Marseille plus
- Radio Grenouille
- Le monde
- Marseille Hebdo
- Mille Babords
- M6
- AFP Marseille

Documents joints :
- Copie des pétitions signées par les parents d’élèves par école
- Copie des courriers envoyés par les délégués de parents d’élèves à Monsieur l’Inspecteur d’Académie

En tant que parents d’élèves des écoles primaires de la treizième circonscription, nous avons pris la décision de nous exprimer collectivement sur les inquiétudes que nous ressentons depuis plusieurs mois concernant les non-remplacements récurrents des enseignants absents.

Nous vous rappelons ci-dessous les derniers faits auxquels nous nous référons (liste non exhaustive) :

- l’enseignante chargée d’une classe de moyenne section à l’école maternelle Botinelly absente (opération programmée) du 4 au 16 décembre 2006 n’a pas été remplacée durant 12 jours d’école effectifs,
- l’enseignante chargée d’une classe de petite section et moyenne section à l’école maternelle Chartreux Eugène Cas absente pendant 30 jours d’école effectifs n’a pas été remplacée durant 24 jours d’école effectifs,
- A l’école maternelle HLM Méditerranée les enseignants n’ont pas été remplacés durant 15 jours d’école effectifs,
- l’enseignante chargée d’une classe de grande section à l’école maternelle Parc des Chartreux absente depuis le 30 novembre 2006 n’a pas été remplacée durant toute la durée de son absence,
- l’enseignante chargée d’une classe de grande section à l’école maternelle de Saint Vincent de Paul absente depuis le 23 novembre 2006 n’a pas été remplacée durant 16 jours d’école effectifs,
- l’enseignante chargée d’une classe de petite et moyenne section à l’école maternelle Sainte Sophie absente n’a pas été remplacée durant 15 jours d’école effectifs,
- l’enseignant chargé d’une classe de CE2 à l’école élémentaire Boisson absent du 04 au 9 décembre 2006, soit 6 jours d’école effectifs, n’a été remplacé le 11 décembre qu’après action des parents d’élèves et menace du corps enseignant de ne plus assurer l’accueil des élèves concernés en répartition pour raison de sécurité,
- Plusieurs enseignants non remplacés à l’école élémentaire Chartreux Eugène Cas 2 (Liste ci-jointe),
- l’enseignante chargée à mis temps d’une classe de CM2 à l’école élémentaire Leverrier absente depuis le 30 novembre 2006 n’a pas été remplacée durant 7 jours d’école effectifs,
- l’enseignante chargée d’une classe de CM2 à l’école élémentaire Olivier Gillibert Annexe n’a pas été remplacée durant 4 jours et demi d’école effectifs,

Pour plus de précision, ajoutons que ces remplacements non honorés concernent des absences non prévisibles mais aussi des absences prévisibles telles que des congés maternités, des absences de courte durée mais aussi des absences de longue durée.

Est-il nécessaire de vous interpeller sur le fait que les enfants de ces classes sont privés des apprentissages primordiaux pour leur future scolarité ? Ces enfants sont-ils exclus par le souci "d’excellence pour tous" de notre école républicaine dont l’ambition est de "donner le meilleur à chaque enfant" ?
A travers le principe de répartition de ces élèves, devons-nous vous rappeler que ce sont également les autres classes en surcharge qui subissent des conditions d’accueil et d’apprentissage difficiles.

Nos écoles vivent des situations tendues qui ont amené les parents d’élèves à se mobiliser de façon isolée. Nombreuses sont les délégations de parents d’élèves à vous avoir adressé des courriers, à avoir essayé de contacter vos services, à avoir sollicité un entretien auprès de votre instance. Sans réponse de votre part ou parfois victimes de réponses mensongères, les parents d’élèves se sentent méprisés. Votre indifférence les amène à unir leurs forces afin de recevoir enfin de votre part non seulement une réponse mais surtout des solutions à leurs inquiétudes.

Pour quelles raisons notre circonscription, comme certainement d’autres, vit-elle un déficit de personnel enseignant pour remplacer des professeurs d’écoles absents ?
Comment cette situation inacceptable et qui ne peut durer, va-t-elle être corrigée par l’Inspection Académique d’Aix-Marseille ? Cette dernière est-elle encore en position de répondre à ses missions et obligations de service public ?

Sachez que sans réponses concrètes de votre part nous poursuivrons nos actions communes et notre mobilisation n’en sera que plus grande.

Cordialement.

Signataires :
- Parents délégués de l’école maternelle Botinelly
- Parents délégués de l’école maternelle Chartreux Eugène Cas
- Parents délégués FCPE de l’école maternelle HLM Méditerranée
- Parents délégués de l’école maternelle Parc Chartreux
- Parents délégués FCPE de l’école maternelle Saint Vincent de Paul
- Parents délégués de l’école maternelle Sainte Sophie
- Parents délégués de l’école élémentaire Boisson
- Parents délégués FCPE de l’école élémentaire Chartreux Eugène Cas 2
- Parents délégués FCPE de l’école élémentaire Leverrier
- Parents délégués de l’école élémentaire Olivier Gillibert

Retour en haut de la page

Rubrique "Les pétitions"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 655