Une tribune pour les luttes

Conflit Port Autonome

Article mis en ligne le jeudi 29 mars 2007

Quel est l’objet du conflit ?

Le travail actuel sur le Port de Marseille Fos consiste à une pratique de co-activité entre les agents du PAM, les dockers, les différents intervenants dans l’activité du Port.

Pour ce qui est de GDF 2, nouveau Port Méthanier à Fos, qui doit entre en fonction le 1er janvier 2008. Le Directeur Général du PAM avait signé un protocole de fin de conflit en 2005 qui prévoyait, conformément aux lois en vigueur, que le travail de branchement et débranchement soit effectué par les agents du PAM en co-activité avec GDF.

Puis, le préfet a établi une autorisation d’implantation de site SEVESO qui confie cette tâche à GDF en totalité. Le préfet devait accompagner cette démarche. A noter que le Préfet est membre du Conseil d’Administration de GDF et du PAM.

Est-ce qu’il existe des questions de sécurité posées avec ce nouveau produit ?

Oui, ce nouveau produit demande des compétences rares, puisque le GNL est à température de - 160 °.

Pour infos, le GPL est à -60° et les agents PAM travaillent déjà sur ce produit et manipulent 50 autres produits dangereux tels que le benzène, l’éthylène et le butadiène qui est un gaz extrêmement inflammable.

Pour chaque produit, ils ont reçu une formation pointue assurant la sécurité et, par la même, ont fait la démonstration de leur capacité à s’adapter.

Pour ce nouveau produit, il suffirait que GDF donne le cahier des charges et que la formation soit faite.

La CGT PAM propose de n’intervenir que sur la partie qui est la sienne « le bord à quai » (branchement, débranchement et maintenance DPM) et bien sûr la maîtrise du processus doit rester à GDF. Convention collective dite verte pour les agents du PAM et statut des IEG pour GDF.

Comment se fait-t-il qu’un tout petit problème connaisse une telle mobilisation des salariés ?

Parce que le personnel sait exactement ce dont il s’agit. Marseille est le seul Port d’Europe où les opérations de maintenance et de déchargement sont effectuées par des agents à statut public. Ailleurs, ces emplois sont effectués par des salariés à statut privé. C’est ainsi grâce aux luttes menées par les salariés du Port.

Le Port Autonome s’appelle « autonome » parce qu’il a la maîtrise de l’énergie et de tous les raccordements. Si cela est remis en cause, le Port se transforme en zone industrielle et commerciale portuaire.

Donc, le personnel comprend bien que céder sur GDF 2 c’est s’engager plus fort dans l’engrenage d’une privatisation des emplois. C’est pour cela que la résistance est très forte.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

CGT c'est aussi ...

0 | ... | 50 | 55 | 60 | 65 | 70 | 75 | 80 | 85 | 90 | 95

CGT c'est aussi ...

0 | ... | 45 | 50 | 55 | 60 | 65 | 70 | 75 | 80 | 85 | 90

Communiqués c'est aussi ...

0 | ... | 70 | 75 | 80 | 85 | 90 | 95 | 100 | 105 | 110 | ... | 4515