Une tribune pour les luttes

Fais gaffe, ton service public fout le camp !

Projection à Mille Bâbords, samedi 7 avril , à 19H., du documentaire « Poste Restante » de Christian TRAN

20h30 : Débat sur le service public postal, qui se poursuivra autour d’un repas

Article mis en ligne le mercredi 4 avril 2007

La résistance des usagers de la Poste en zone rurale a mis au grand jour la politique de
réduction du service public qui les touchent.

Pour mémoire, 1160 bureaux ont été
fermés depuis 2001.

Poste Restante, le film de Christian Tran, montre cette
résistance au quotidien :

- contre le départ de ce qui est souvent le dernier service public des villages ardéchois,

- le refus des maires de payer pour une agence postale communale dont la charge
revient aux habitants,

- des commerçants qui acceptent de faire « point poste », pour ne pas laisser un désert
postal s’installer, le tout pour une rémunération dérisoire et des services réduits à leur
plus simple expression,

- l’incroyable mépris de la direction de la Poste pour qui la rentabilité est devenue le
seul credo.

Mais on aurait tort de croire que les campagnes seraient les seules victimes de
cette logique.

L’actuelle grève des guichets débutée le 13 mars en est la parfaite illustration :
bureaux fermés faute de personnel, horaires réduits, fermeture entre midi et deux et/ou le
samedi, queue qui s’allonge, ... tel est le quotidien des usagers des Bouches du Rhône.

Et
c’est le même mépris qui s’affiche lorsque les organisations syndicales s’inquiètent de la
dégradation des conditions d’accueil dans les bureaux, on leur répond que « lorsque votre
boulanger est fermé, vous allez à côté ».

Et ça ne risque pas de s’améliorer ; 2000 suppressions d’emplois de guichetiers
sont planifiées pour cette année.

La même politique est à l’oeuvre concernant les facteurs (en grève tournante depuis le 26
mars), les colipostiers, les agents des centres de tri (en grève une heure par jour depuis 5
mois) et ceux des centres financiers.

Pourtant la Poste a les moyens de maintenir un service public de qualité. En 2006, les
bénéfices vont s’élever à environ 800 millions d’euros.

Alors avant que le service public foute le camp définitivement,

la CNT PTT vous invite le Samedi 7 avril 2007, Mille Bâbords 19h : ¨Projection du documentaire « Poste Restante » de Christian TRAN (79 mn) 20h30 : Débat sur le service public postal, qui se poursuivra autour d’un repas

A partir de 18h30,

Mille Bâbords
61 rue Consolat, 13001 Marseille (Métro Réformés)

Fédération CNT PTT, 36 rue Sanche de Pommiers, 33000 Bordeaux

05.57.89.21.72. /

fede.ptt chez cnt-f.org /

www.cnt-ptt.org

CNT PTT 13
12 rue de l’Evêché, 13002 Marseille

cntptt13 chez cnt-f.org, 06.30.04.81.23.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

CNT 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 160

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4525