Une tribune pour les luttes

Plaquette de présentation de Mille Bâbords

Pourquoi Mille Bâbords ?

"L’utopie ce serait de croire que l’on pourrait continuer comme avant"
(Bertrand Schwartz)

Pourquoi Mille Bâbords ?

Pour créer à Marseille un lieu de culture politique, plate-forme multimédia d’information, carrefour de rencontres, véritable " boîte à outils " au service du mouvement social.

Réhabiliter le politique
La perspective du progrès social bute contre l’idée que le capitalisme serait un horizon indépassable, face auquel il n’y aurait plus à penser ni à inventer.

Se contenter de gérer au jour le jour la " nécessité " contribue largement à déconsidérer "la" politique.

Des raisons d’espérer
L’émergence de plusieurs mouvements sociaux démontre que d’innombrables foyers de luttes contre les inégalités existent. La publication d’essais et de revues militantes, comme de nombreux travaux d’économistes, de sociologues, de philosophes, ou d’historiens incite à penser que de véritables modèles de pensée alternatifs peuvent être élaborés, diffusés, et améliorés. La domination n’est jamais une fatalité.

Une démarche de progrès humain suppose, au moins, trois ingrédients : une pensée critique, sa réappropriation par tous, et ainsi son inscription dans le débat public.

Les objectifs de Mille Bâbords

Offrir à chacun les moyens d’une réflexion
sur le monde dans lequel nous vivons

La lutte de l’homme contre le pouvoir est la lutte de la mémoire contre l’oubli..
Milan Kundera

Une médiathèque alternative
C’est à dire un espace de documentation riche et complet, comportant les textes et ouvrages fondateurs en matière de culture politique, le plus large choix possible de journaux indépendants et de films engagés, un site internet...

Une Université populaire et militante
Des conférences, des séminaires, des projections de films... permettront de présenter à un public le plus large possible les bases d’une culture politique, ainsi que les réflexions en cours sur l’état de l’économie, des rapports sociaux, et des communautés politiques.

Un forum démocratique
L’organisation de débats contradictoires sur les questions d’actualité du mouvement social permettra à ces idées de se confronter et de s’associer pour construire une pensée vivante qui puisse s’inscrire dans l’action.

Offrir à l’action les moyens de son efficacité
Et si nous avions les outils pour inventer la société dans laquelle nous vivrons ?

Lutter contre la désinformation
Centraliser et répercuter l’information sur les luttes en cours, à Marseille et ailleurs, mettre à la disposition de chacun les documents (tracts, pétitions...) et les contacts nécessaires.

Lutter contre la ghettoïsation des luttes
Jouer un rôle de relais et d’amplificateur de ces informations vers la scène publique (conférences de presse, communiqués...).

Mettre en œuvre un réseau-actif
Faire circuler les informations entre les acteurs du mouvement social pour favoriser concrètement les conditions de leur efficacité.

Aider à l’émergence de nouveaux acteurs
Par un soutien logistique et une aide conceptuelle, en ouvrant largement l’utilisation de nos moyens techniques aux mouvements, collectifs et associations qui en ont besoin :

- Locaux (réunions, siège social...)
- Secrétariat (informatique, édition, mailings...)
- Réseau (contacts, mise en relation, médiatisation...)

Le pluralisme : une vraie démarche
Ces objectifs impliquent par ailleurs de travailler avec toutes les composantes du mouvement social et de la pensée critique par rapport au système actuel. Malgré les divergences, et sans vouloir les gommer, ceux qui se côtoient dans la lutte peuvent coopérer pour créer un lieu qui favorise et revitalise la discussion, la rencontre, l’enrichissement mutuel, conditions d’une force dans l’action.

Et gardons en tête que la démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas.

Retour en haut de la page