Une tribune pour les luttes

Baya nous a quittés

cérémonie d’adieu mardi 10 juillet à 9 h 30

Article mis en ligne le mardi 10 juillet 2007

Samedi 7 juillet 2007 à 7 heures 30, Baya Jurquet nous a quittés.

C’était la présidente d’honneur du Mrap de Marseille mais aussi une grande figure du militantisme à l’échelle internationale.

À Alger, elle fut Présidente de l’union des femmes algérienne et une très jeune,
membre du parti communiste algérien, elle s’est engagée dans la révolution algérienne et mena une lutte exemplaire contre le colonialisme. Elle n’oubliera
jamais ceux qui sont tombés dans cette lutte terrible.

Elle continuera son combat en France notamment au sein du Mrap de Marseille qu’elle dirigea pendant de nombreuses décennies. Elle sera une militante acharnée dans la lutte anti-raciste contre, le fascisme et l’extrême droite, et
elle fut aussi une féministe de la premiére heure. Elle mena toute sa vie un combat pour l’émancipation des femmes et dés 1984 contestera inlassablement le
code de la famille algérien en demandant son abrogation.
Elle organisera également la solidarité avec les démocrates algériens pendant la
décennie noire en créant à Marseille avec Lucette Hadj Ali et d’autres
militantes le Rassemblement pour l’Algérie des femmes Démocrates de Marseille.

Elle reçu de Gisèle Halimi la distinction de chevalier de l’ordre du mérite.

Avant de nous quitter elle laisse un ouvrage sur la condition des femmes
algériennes, : De la Kahina au code de la famille, qui sera publié à la rentrée
2007.

Nous donnons rendez-vous à toutes et à tous, militants(es), amis(es),
camarades, compagnons de route, le Mardi 10 juillet 2007, au crématorium du
cimetière de Saint Pierre à 9 heures 30 pour lui rendre un dernier hommage.

Pour le Mrap de Marseille

Horiya Mekrelouf



C’est avec une immense tristesse que je vous fais part du décès de Baya Bouhoune-Jurquet, survenu hier samedi 7 juillet 2007 à Marseille.

Baya nous quitte après toute une vie de combat, de souffrances mais aussi de joie, d’espoir et d’amour.
En Algérie et en France, si courageuse dans la lutte pour l’indépendance de son pays puis contre la guerre au Vietnam,
de tous les combats pour l’émancipation des femmes, des peuples.

Elle créa à Marseille le RAFD RAssemblement pour l’Algérie des Femmes Démocratres au côté de Lucette Hadjali,
y fût également présidente du MRAP pendant de très longues années.

Au côté de Jacques son compagnon tant aimé elle sût rassembler enfants et petits-enfants et vivre une vie de femme et de militante.

Nous perdons une grande amie, une camarade, son chemin dans les luttes de la vie doit nous donner des forces pour continuer.

Nous adressons à Jacques, à leurs enfants, petits-enfants et arrières petits-enfants toute notre amitié.

C. Dufour

Retour en haut de la page

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4480

MRAP - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 110