Une tribune pour les luttes

Communiqué du Comité des Sans Papiers 59 (CSP59) ( Lille) du 22 août 2007

4éme RAFLE, 4éme SERIE DE MENSONGE DU PREFET CANEPA !

Article mis en ligne le vendredi 24 août 2007

Comité des Sans Papiers 59 (CSP59), 42 rue Bernos- Lille- 59800- tél :
06.80.57.50.61- fax : 03.20.74.16.68 - e-mail : csp59 chez wanadoo.fr -

4éme RAFLE, 4éme SERIE DE MENSONGE DU PREFET CANEPA !

A 17h, ce jour, la police a pénétré dans l’hôpital de Seclin pour rafler les6 grévistes de la faim hospitalisés dans les urgences. Cette nouvelle rafle prolonge celle d’hier qui a concerné 42 grévistes de la faim qui ont été jetés dans les Centres de Rétention de Lille-Lesquin et Mesnil Amelot / Roissy.

Quelques heures auparavant devant la presse, le Préfet CANEPA bombait une nouvelle fois le torse pour annoncer « non au chantage, non à la manipulation et non au terrorisme intellectuel ». Nous sommes bien en présence de l’incendiaire qui crie à l’incendie.

C’est en effet le Préfet instigateur de la grève de la faim qui fait du chantage à l’expulsion après le chantage présidentiel à la mort de grévistes de la faim (voir le document officiel de l’Ambassade de Guinée). C’est le même Préfet CANEPA qui a tenté de manipuler les grévistes en faisant appel aux serpents associatifs. C’est enfin le même Préfet CANEPA qui exerce un terrorisme intellectuel depuis le début de cette crise en affirmant que « la grève de la faim est manipulée ».

Chantage, manipulation et terrorisme ne sont pas le fait du CSP59, mais de M. CANEPA. Le Préfet affirme : « Pendant 11 ans, on a fait une équation tout à fait anormale, grève de la faim = régularisation : maintenant grève de la faim = reconduite à la frontière ». M. CANEPA fait preuve de mépris pour ses prédécesseurs et même pour SARKOZY lui-même qui était Ministre de l’Intérieur en 2003 lors de la décision de régularisation des 179 grévistes de la faim.

Visiblement, M. CANEPA et SARKOZY derrière lui veulent montrer une « fermeté » sans faille vis à vis des grévistes de la faim sans papiers pour faire plaisir à l’électorat lepéniste. Le problème est que tout simplement M.CANEPA ment. Sur plus de 7.000 sans papiers régularisés entre 1996 et aujourd’hui, moins de mille ont fait la grève de la faim, c’est à dire 1 sur 7. Entre janvier 2006 et juin 2007, il y a eu 540 régularisations (33,4%),c’est à dire plus que la liste des 12% que M. CANEPA appelle « régularisation massive ». Ces chiffres démontrent que le Préfet dit n’importe quoi quand il parle de « liste non crédible » et de demande de « régularisation massive » par le CSP59.

« Selon la presse, le Préfet CANEPA promet une étude bienveillante des dossiers des grévistes qui dénonceraient les filières » qu’il affirme exister. Cela n’est rien d’autre qu’un appel à la délation qui rappelle certaines pages lugubres de l’histoire de France. Si des filières existent qu’il fasse son travail, que la justice soit saisie et que la loi soit appliquée. Mais radoter sans preuve et de manière indirecte pour faire croire que le mouvement d’illégaux jamais hors la loi qu’est le CSP59 serait un nid de trafiquants est non seulement indigne, mais révoltant. M.CANEPA montre son vrai visage de représentant de l’Etat prêt à toutes les ignominies pour arriver à ses fins inavouables.

Les faits sont têtus et la réalité parlante : L’échec de tous les complots préfectoraux, ministériels et présidentiels pour faire céder les grévistes de la faim le conduit à l’exercice de la force brute contre les courageux grévistes de la faim à 68 jours. Lui qui se dit toujours ouvert au « dialogue » à une conception de « l’ouverture » en terme de rafles et d’emprisonnements aux centres de rétention.

Pour notre part notre préoccupation a toujours été et est encore d’éviter un drame humain présent ou à venir. En effet à n’importe quel moment la situation médicale des grévistes peut déboucher sur mort d’hommes ou des séquelles irréversibles. Et les expulser n’élimine pas ces risques, mais les rend simplement invisibles. C’est peut être ce que cherche M. CANEPA : qu’ils meurent dans leurs pays d’origine, mais pas à Lille. C’est pourquoi nous n’avons cessé de faire des propositions de sortie de crise que M.CANEPA a toujours rejetées. Ainsi nous avons fait aujourd’hui encore, après
celle de la semaine dernière, de nouvelles propositions qui ont été une nouvelle fois rejetées.

Fait à Lille le 22/08/07

SAMEDI 25 AOUT 07, PLACE DE LA REPUBLIQUE : - A PARTIR DE 6H, JEUNE DE
SOLIDARITE

- 15H, MANIFESTATION : 11éme ANNIVERSAIRE DE SAINT BERNARD

Tous les jours à 18h Place de la République à Lille : Manifestation !

Comité des Sans Papiers 59 (CSP59), 42 rue Bernos- Lille- 59800- tél :
06.80.57.50.61- fax : 03.20.74.16.68 - e-mail : csp59 chez wanadoo.fr -

4éme RAFLE, 4éme SERIE DE MENSONGE DU PREFET CANEPA !

Retour en haut de la page

2 Messages

  • Le 31 août 2007 à 15:07, par

    POurqoi vous régulariser pas les sans-papier immédiat on galère trop on est en danger là,maintenan ya des sans papier malade c’est moi Ibou Touré sans papier a lille depuis 3ans et demi je soufre parce que j’ai ps de papiers.

    • Le 8 septembre 2007 à 14:02, par

      Moi c’est Ibou Touré sans-papier depuis 3ans je suis en France,je suis en danger.
      Vous allez quand nous régulariser Mr Canepa ?
      Moi je parle en français je sais lire en français

      repondez Mr Canepa

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1180