Une tribune pour les luttes

Pétition de soutien à la famille Demiri, en rétention au centre du Canet, Marseille

Nous demandons à ce que cette famille soit libérée et recouvre ses droits à l’asile.

Article mis en ligne le jeudi 20 septembre 2007

Ils ont 14, 13 et 11ans ½, ils s’appellent Liridona, Dafina et Leotrim.

Ils sont enfermés avec leurs parents, Nijazi et Neqatete, depuis mercredi 5 septembre 20h 40 au centre de rétention de Marseille. Ils risquent d’être expulsés d’un jour à l’autre.

Leur crime ? Leurs parents n’ont pas de papiers.

Ces trois enfants et leurs parents ont fui le Kosovo il y a deux ans. « On croyait, dit Nijazi, que la France, c’était la liberté ».

Le père de Nijazi a été assassiné, Neqatete, elle même a subi le pire. Leur maison a été brûlée.

Là-bas.

Ici, c’est la Préfecture de la Lozère, pour complaire aux quotas du nouveau ministère de l’Immigration, qui les fait arrêter, menotter, placer en garde en vue et convoyer en fourgon vers Marseille et le centre de rétention.

Ici, c’est le Tribunal administratif de Marseille qui rejette l’appel fait sur l’OQTF au motif d’ « absence de documents probants sur les sévices subis et les menaces pesant sur la famille » …

Cela se passe aujourd’hui, en France.

Nous demandons à ce que cette famille soit libérée et recouvre ses droits à l’asile.

Pour signer en ligne

http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php ?article8283

Retour en haut de la page

Rubrique "Les pétitions"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 645