Une tribune pour les luttes

Association GASProm-ASTI de Nantes

L’esclavage moderne n’émeut pas Sarkozy, il expulse les victimes !!

Article mis en ligne le mercredi 4 février 2004

Le GASProm-ASTI de Nantes, dénonce avec la plus grande vigueur les Arrêtés Préfectoraux de Reconduite à la Frontière (APRF) décidés par la Préfecture de Maine et Loire et confirmés aujourd’hui par le Tribunal administratif de Nantes à l’encontre des 11 Maliens d’Angers et ST Mars la Jaille, travailleurs au Groupe International de Désossage (GID). Une procédure
prud’homale et pénale est enclenchée contre leur patron qui les a exploités sans vergogne pendant des années. En confirmant les APRF, le Tribunal administratif empêche les Maliens, victimes de leur patron de témoigner à charge lors des procès.

L’Etat français expulse les victimes d’un trafic de main-d’oeuvre éhonté ! !

Les expulsions concernent des personnes ayant pour certaines plus de 10 ans de présence en France, n’ayant plus d’attache au Mali. Ces personnes ne sont coupables que du seul fait d’avoir fait confiance à leur patron qui les a exploité plus de 15h par jour, trafiquant de fausses cartes de résidents, les payant un salaire de misère ; tout cela avec la complicité passive des
autorités (DDTE, Préfecture...).

Le fait de prendre des Arrêtés Préfectoraux de Reconduite à la Frontière à l’encontre de ces personnes est une décision politique et illustre parfaitement les orientations des nouvelles lois sur l’immigration mises en place depuis le 1er Janvier par le gouvernement CRS (Chirac, Raffarin, Sarkozy). Les autorités rendent totalement instable la situation des étrangers, précarisent encore plus les personnes et ; de ce fait, offre surun plateau une main-d’oeuvre malléable et corvéable à merci à des patrons esclavagistes.

Nous exigeons la levée immédiate des APRF pris contre ces personnes, et leur régularisation comme acte politique de refus de l’esclavage moderne dont
sont victimes ces personnes.

Ce sont les exploiteurs qui doivent payer, pas les victimes ! !

Nantes, le 02/02/2004

GASProm - ASTI de Nantes
24, rue fouré - 44000 NANTES - 02.40.47.00.22 - gasprom chez nantes.fr

Nous appelons toutes les personnes et toutes les structures solidaires de ces personnes à exprimer leur mécontentement et à exiger la levée des APRF ainsi que leur régularisation.

Préfecture de région (Nantes) :
Tél : 02.40.08.64.64.
Télécopie : 02.40.47.66.66.

Préfecture de Maine et Loire (Angers) :
Tél : 02.41.81.82.83.
Télécopie : 02.41.88.04.63.

Source : ZPajol
Fil d’infos : infos.samizdat.net

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1090