Une tribune pour les luttes

Collectif "Fondation Abbé Pierre , Rencontres Tsiganes , L.D.H.13 , Pastorale des migrants , MRAP.

La famille Buche-Sargero rétablie dans ses droits à Marignane.

Article mis en ligne le mardi 23 octobre 2007

Le collectif "Fondation Abbé Pierre , Rencontres Tsiganes , L.D.H.13 , Pastorale des migrants , MRAP" a ,ce dimanche 21 octobre, rétabli dans ses droits une famille dont les habitations avaient été dévastées à coups de tracto-pelle le 22 août 2007.

Responsables de ce saccage sans relogement et tès loin du fameux " Droit opposable" : le maire de Marignane SIMONPIERRI ( ex F.N. recyclé à l’U.M.P. ), le TGI d’AIX et le "concours de la force publique" accordé par la sous-préfecture d’Istres (12 voitures de police et une compagnie de C.R.S. ! ), au nom du droit pour la mairie de disposer d’un terrain lui appartenant.

Après des mois de " négociations" stériles voire dilatoires avec la mairie de Marignane pour trouver un autre terrain (1) le collectif et la famille Buche-Sargero ont pendu la crémaillère sur un terrain municipal "réquisitionné" vu l’urgence par le collectif pour y installer la caravanne mise à disposition par la Fondation Abbé Pierre.

Les militantEs du collectif ont levé le verre de la solidarité avec les membres de la famille, heureuse de retrouver un chez-soi et un mode de vie cher aux gens du voyage.

Les méthodes de la mairie de Marignane étant toujours a redouter nous avons aussitôt informé le sous-préfet d’ARLES , de permanence à la préfecture ce W-E . Il en a pris acte et déclaré qu’il faisait suivre au sous-péfet d’Istres .

(1) La mairie de Marignane est hors la loi n’ayant jamais réalisé l’aire de stationnement pour les gens du voyage prévue par le législateur

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 755