Une tribune pour les luttes

Le mouvement lycéen de 2005 devant les tribunaux.

Article mis en ligne le lundi 12 novembre 2007

Pendant quatre mois, de janvier à avril 2005, des milliers de lycéens sont mobilisés contre la loi Fillon qui prévoyait d’instaurer les bourses au mérite, le socle commun, la disparition des Travaux Pratiques Encadrés (TPE)...

Cette loi d’orientation qui fixait les bases d’une "école clairement entrepreneuriale, où on ne traite pas de la question de l’éducation à travers la pédagogie mais par la recherche de la performance et le pilotage"/(dixit Meirieu) verra son aboutissement dans la loi de Robien ( note de vie scolaire, fin des ZEP au profit des EP1,2, 3, sanctions financières contre les parents d’élèves en difficulté, apprentissage à 14 ans...)

Des milliers de (très !) jeunes s’organisent dans une « coordination », occupent leur lieu de travail : le lycée, organisent des manifestations "sauvages", refusent de marcher dans les parcours autorisés par la préfecture... loin des ronronnant "Bastille-Nation" !

Suite à l’occupation d’une annexe désaffectée du ministère de l’Education Nationale le 20 avril 2005 à Paris, 200 personnes sont mises en garde à vue. Parmi elles, 13 ont été poursuivies...13 personnes qui devront répondre de l’ensemble d’un mouvement ! ! !

Après deux années d’instruction, elles seront jugées,pour les mineurs (au moment des faits) le jeudi 22 novembre à 9h au TGI de Paris m° Cité et pour les majeurs le lundi 10 décembre à 13h30 au TGI de Paris m° Cité.

Des préavis de grève seront déposés pour ces deux dates afin d’être nombreux au tribunal.

CNT FTE

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

CNT 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 155

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475