Une tribune pour les luttes

Toutes et tous en grève le 24 janvier !

Article mis en ligne le mardi 15 janvier 2008

Tout est soldé ou doit disparaître : les services publics au service des usagers, les retraites par répartition, le code du travail, la sécurité sociale , la durée légale du travail, les conventions collectives, le droit de grève, l’école publique, la laïcité... En réalité Denis Kessler, ancien numéro deux du MEDEF, à ses heures administrateur au sein de BNP Paribas, Bolloré Investissement, Dassault Aviation... nous le dit clairement : « Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil National de la Résistance... ». Au lendemain d’une guerre qui avait vu le patronat dans son ensemble préférer Hitler au Front Populaire, nous assistons au détricotage des acquis issus de la Résistance dont le maillage principal était la solidarité.

De nouvelles attaques contre l’Education Nationale

Alors que Darcos annonce une nouvelle baisse des recrutements pour 2008, que les lycées agricoles et les lycées pro se retrouvent dans la tourmente, que la hiérarchisation des salaires va grandissante (avec l’accord d’une prime de Noël aux seuls chefs d’établissement) et que la revalorisation de nos salaires se fait toujours plus attendre, à nous de montrer au gouvernement qu’il ne pourra pas passer sans nous.

Education ou porte-avions ?

Sarkozy veut nous faire croire que ces réformes sont dues à des manques de financement alors qu’elles sont toutes purement idéologiques. L’exemple des retraites est criant. Quand il s’agit d’accorder des milliards d’exonération aux plus riches il n’y a pas d’obstacles mais quand il s’agit de financer l’intérêt de tous ça coince. A nous d’imposer d’autres solutions !

Nous subissons tous les mêmes attaques, à nous de lutter ensemble !

IL NOUS FAUT FAIRE GREVE LE 24 JANVIER POUR L’AUGMENTATION DES SALAIRES, DES EMBAUCHES MASSIVES, LA TITULARISATION DE TOUS LES PRECAIRES, LA PROTECTION SOCIALE, LA REGULARISATION DES SANS PAPIERS, LE DROIT DE GREVE.

MAIS POUR FAIRE ABOUTIR NOS REVENDICATIONS UNE JOURNEE DE GREVE NE SUFFFIT PAS. IL FAUT UN MOUVEMENT DUR ET DURABLE, UNITAIRE ET INTERPROFESSIONNEL.

CNT FTE

Site de la CNT éducation : http://cnt-f.org/fte

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

CNT 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 155

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475