Une tribune pour les luttes

Gaza assiégée ! Il faut briser le siège de Gaza !

Rassemblement samedi 8 mars 2008 à 15h aux Mobiles (en haut de la Canebière) à Marseille.

Article mis en ligne le vendredi 29 février 2008

La population et la résistance palestiniennes ont ouvert une brèche
dans le mur de Rafah et l’armée israélienne a été dans l’incapacité
de s’opposer à cette foule pacifique en marche. Des centaines de
milliers de Palestiniens, sans armes, franchissant la frontière
égyptienne sont allés s’approvisionner en produits de première
nécessité, dont l’air de la liberté, et puis sont rentrés chez eux à

Gaza. Aujourd’hui la frontière s’est refermée sur les gazaouïs et le
blocus continue.

Gaza, territoire palestinien occupé : l’armée israélienne s’est
retirée mais pour mieux boucler le territoire de l’extérieur et le
priver de toute souveraineté. Gaza est devenue une prison à ciel
ouvert, sous contrôle aérien, maritime et terrestre israélien permanent.

Gaza, territoire palestinien occupé, martyrisé par les attaques de
l’armée d’occupation israélienne avec l’appui des Etats-Unis et la
complicité de l’Union européenne.

Gaza, territoire palestinien occupé, asphyxié par le siège hermétique
mené par l’Etat israélien, siège dénoncé par le Conseil des Droits de
l’Homme de l’ONU, dans sa résolution du 24 janvier 2008 qui demande
que «  soit mis fin immédiatement aux graves atteintes commises par la
puissance occupante, Israël
 » et que soit mise en place «  une
protection immédiate des civils palestiniens du territoire
palestinien occupé conformément au droit international humanitaire.
 »

Séparer définitivement la bande de Gaza, déclarée pour cela « entité
hostile
 », de la Cisjordanie, par tous les moyens, voilà l’objectif
des incursions, des bombardements, et du siège inhumain infligé à
toute une population, les séparer physiquement et politiquement, et
substituer définitivement une tutelle de l’Egypte aux obligations de
la puissance occupante : Israël. Pendant ce temps la colonisation à
outrance se poursuit en Cisjordanie en particulier à Jérusalem-Est - également
partie intégrante de la Palestine - démentant les affirmations israéliennes de
volonté de paix.

Maintenant, l’urgence c’est la fin de l’embargo criminel et
l’ouverture de tous les points de passage entre la bande de Gaza,
l’Egypte et Israël. En particulier, l’Europe, qui a réaffirmé le
droit des Palestiniens à un Etat souverain dans les frontières de
1967, doit exiger l’ouverture du couloir entre Gaza et la Cisjordanie
prévu dans les accords d’Oslo.

La punition collective de la population de Gaza, qui constitue une
violation grave du droit humanitaire international et un crime de guerre , doit cesser.

La France doit bouger, l’Europe doit bouger, tous les élus doivent être
interpellés pour qu’ils prennent leurs responsabilités, personne, demain,
ne pourra dire qu’il ne savait pas !

Premiers signataires : Femmes en Noir Marseille, Grandir à Gaza, LCR13,
Palestine 13, Résister

Retour en haut de la page

1 Message

  • Le 5 mars 2008 à 17:41, par JLM

    Ballon Rouge souhaite évidemment s’associer aux signataires du texte.
    A samedi.
    Jean-Luc Mercier.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | ... | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | ... | 1090