Une tribune pour les luttes

Comité des Sans Papiers 59 (CSP59),

10 mai 2008, journée commémorative de la traite et de l’esclavage des noirs, crimes contre l’humanité :

la marche de Lille à Paris des Ch’tis sans papiers est accueillie par 8000 manifestants.

Article mis en ligne le lundi 12 mai 2008

Comité des Sans Papiers 59 (CSP59), 42 rue Bernos- Lille- 59800-

tél : 06.80.57.50. 61-– e-mail : csp59@wanadoo. fr

10 MAI 2008, JOURNEE COMMEMORATIVE DE LA TRAITE ET L’ESCLAVAGE DES NOIRS, CRIMES CONTRE L’HUMANITE : LA MARCHE DE LILLE A PARIS DES CH’TIS SANS PAPIERS EST ACCUEILLIE PAR PRES DE 8.000 MANIFESTANTS SANS PAPIERS ET SOUTIENS !

Ils, elles sont arrivés dans la capitale après 22 étapes lors desquelles des collectifs d’accueil composés de CSP, des associations anti-racistes de droits de l’homme, des syndicats (CGT, FSU, SUD, CNT), de l’UCIJ, du Resf, de Maires, d’élus municipaux, d’étudiants, d’élèves et leurs organisations, de citoyens, des immigré(e)s réguliers.

En tête de manifestations les Ch’tis sans papiers coiffés de bonnets phrygiens suivis des CSP, associations et syndicats et en présence d’élus au parlement, de conseillers régionaux, départementaux et municipaux, la manifestation s’est rendue auprès de sans papiers en grève et occupant la Pizzaria du Bd des Italiens.

Après les discours des CSP, des responsables associatifs, un hommage a été rendu à feu Aimé CESAIRE par la lecture d’un extrait de son texte : Discours sur le colonialisme.

La marche du 19 avril au 10 mai 2008 des Ch’tis sans papiers a ainsi coïncidé avec le déclenchement des grèves avec occupations de sans papiers encadrées et organisées par la CGT dans les restaurats de la région parisienne.

Des rencontres ont été organisées entre les marcheurs et les grévistes sans papiers.

La France entière a vu fondre comme glace au soleil les décennies de mensonges présentant « les clandestins comme des délinquants, profiteurs, escrocs responsables du déficit de la Sécu, du chômage et de l’insécurité ». Les « clandestins », les sans papiers sont maintenant perçu comme ils, elles sont réellement : des travailleurs à statut d’illégaux qui participent à la richesse nationale.

L’audience accordée par le Médiateur a débouché sur un engagement de médiation entre le CSP59 et la Préfecture du nord et entre les CSP et l’Etat pour que toutes les Préfectures de France acceptent de recevoir les dossiers de demandes de réexamen de tous les syndicats, de toutes les associations et de tous les CSP.

Des créations de CSP, donc de sans papiers organisés en Collectifs de lutte pour la régularisation, sont annoncées suite à la marche des Ch’tis sans papiers.

La manifestation à l’arrivée de la marche par la présence et la participation des CSP, des associations, des syndicats et de simples citoyens, permet d’envisager un front uni de tous pour élargir la brèche ouverte, de massifier et d’unifier l’ensemble du mouvement des sans papiers et soutiens pour la régularisation.

Le CSP59 remercie tous les collectifs d’accueil à chaque étape de la marche des Ch’tis sans papiers grâce auxquels cette marche de Lille à Paris a été une formidable réussite.

Le CSP59 est heureux d’inviter tous les collectifs d’accueil de chaque étape à participer le samedi 31 mai à 14h à la restitution d’une enquête quantitative et qualitative portant sur ‘le devenir des anciens papiers’. Cette investigation a été réalisée par un groupe d’enquêteurs sous la direction et la coordination du sociologue Saïd BOUAMAMA au Nouveau Siècle à Lille, Salle Québec, 6 Place Mendés France, 59800, Lille, métro Rihour.

Grand bravo à tous pour la solidarité et la fraternité qui ont marqué cette marche des Ch’tis sans papiers. La lutte continue.

Fait à Lille le 11 mai 2008

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 855