Une tribune pour les luttes

Le collectif « Ni pauvre ni soumis » Midi-Pyrénées bloque le tour de France à Toulouse

Article mis en ligne le dimanche 20 juillet 2008

Dimanche 13 juillet une vingtaine de personnes dont la moitié en situation de handicap tente de bloquer le tour de France rue du Languedoc à Toulouse.

Depuis quelques mois le collectif « Ni pauvre ni soumis » dénonce l’insuffisance des ressources des personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante. Aujourd’hui le montant de l’allocation adulte handicapée est de 628 € et bien des personnes sont encore en dessous de ce montant qui est très en dessous du seuil de pauvreté.

Personnes en fauteuil roulant jetées à terre et traînées, fauteuils roulants et lunettes cassées, c’est sans ménagement aucun que la police s’est chargée de les faire décamper.

Parmi le public on a pu entendre des réflexions qui en disent long sur la méconnaissance et la peur que suscite aujourd’hui encore le handicap : « Ils se font passer pour handicapées », « Les handicapées nous emmerdent, ils ne rapportent rien à la société ».

A préciser que les personnes qui étaient en fauteuil roulant sont bien toutes handicapées même si elles n’ont pas leur carte d’invalidité collée sur le front ! Et le handicap n’est pas non plus toujours visible au premier abord...
« Cachez cet handicapé que je ne saurai voir »... c’est fini ! C’est une participation et une citoyenneté qu’ils réclament !

Chaque personne valide ou handicapée apporte quelque chose à la société.
Dans une société qui considère l’être humain, au delà de sa seule capacité de travail, de productivité et de rentabilité !

Dans une société qui réunit plutôt qu’elle n’oppose !

Dans une société de droit qui instaure une citoyenneté solidaire à la place de logiques d’assistant et de charités aussi inefficaces qu’humiliantes !
Le public a aussi soutenu l’action mais plutôt passivement ....

Et nous continuerons à nous faire entendre pour qu’enfin les personnes handicapées ou atteintes de maladie invalidante, qui ne peuvent pas ou plus travailler, aient un revenu d’existence au moins égal au SMIC brut .

Pour le collectif "Ni pauvre ni soumis"
Anne Marie NUNES

Plus d’infos :

www.ladepeche.fr/article/2008/07/14...

www.ladepeche.fr/content/photo/biz/...

www.dailymotion.com/hanamaria/video...

http://tvbruits.org/spip.php?article980

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 760