Une tribune pour les luttes

Quand les enfants sont victimes de la xénophobie d’Etat !

Article mis en ligne le vendredi 22 août 2008

LIGUE DES DROITS DE L’HOMME
SECTION MARSEILLE NORD / SUD

ldh.marseille.ns chez wanadoo.fr

tel : 06 61 56 65 20 - BP 21 L’ESTAQUE
13467 MARSEILLE CEDEX 16

Marseille le 20 août 2008

Nous venons d’apprendre que « La mère de Mohamed, ce garçon de deux ans et demi trouvé seul à Marseille il y a deux semaines, a été placée en garde à vue hier soir. Elle est soupçonnée d’infraction à la législation sur les étrangers, pour avoir notamment donné 500 euros à la "nounou" à qui elle aurait confié son enfant. » (La Provence du 20 août 2008)

Celle-ci en situation irrégulière n’a pas voulu alerter la police lorsqu’elle a constaté la disparition de l’enfant par peur d’être envoyée au centre de rétention administratif du Canet à Marseille.

Lors des récentes manifestations de salariés sans papier à Paris et à Marseille aucun employeur apparemment n’a été en garde à vue pour aide au séjour irrégulier.

La Ligue des Droits de l’Homme demande la libération et l’arrêt des poursuites des personnes incriminées.

La Ligue des Droits de l’Homme dénonce cette politique d’immigration qui n’est que l’expression d’une xénophobie d’Etat, basée sur la terreur pour faire du chiffre qui conduit des êtres humains à laisser des enfants et même à attenter à leur propre vie comme ce fut le cas entre autres de Kazim KUSTÜL.

Retour en haut de la page

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4480

Ligue des Droits de l’Homme (LDH) Section Marseille Nord-Sud c'est aussi ...

0 | 5 | 10