Une tribune pour les luttes

COMMUNAUTARISME ET ELECTIONS REGIONALES

Article mis en ligne le mercredi 17 mars 2004

Après les déclarations scandaleuses de Mr Gaudin au retour de son voyage en Israël, la gauche plurielle n’est pas en reste avec la candidature de Mr Jocelyn Zeitoun aux élections cantonales sur une liste PS, Verts et PRG ainsi qu’aux élections régionales (candidat sortant) sur la liste de Michel Vauzelle (PS, PC, Verts).

Mr Zeitoun se définit d’abord comme un militant communautaire, comme il a pu le déclarer dans une interview accordée à l’hebdomadaire »tribune juive » en 2000 :

- TRIBUNE JUIVE : Vous considérez-vous encore comme un militant communautaire ?
- Jocelyn Zeitoun : Plus que jamais. Je participe à la vie associative, par différents canaux, je suis vice-président du consistoire central…De plus, mes activités au Conseil Régional sont éminemment juives.
- TJ : Que voulez-vous dire ?
- JZ : En tant que vice-président de la commission tourisme, j’organise des voyages en Israël. J’emmène sur place des hommes politiques, des décideurs économiques… C’est un travail de terrain extrêment utile, croyez-moi
- TJ : Seriez-vous « le juif » de Michel Vauzelle, le président de région ?
- JZ : Je ne présenterais pas les choses ainsi. Mais je ne vois pas pourquoi je mettrais mes convictions et mon engagement au placard. Je contribue à renforcer les relations franco-israéliennes. Je n’ai pas à en rougir. On à dit trop longtemps : « la communauté n’a pas à se mêler de politique, ou le moins possible ». Je suis d’un avis diamétralement opposé. Je suis favorable à une forme de lobbying… »

En clair Mr Zeitoun se considère d’abord comme un représentant communautariste et d’Israël en France plutôt qu’un représentant de tous les marseillais au conseil régional.

Quand Mr Zeitoun parle de communauté il parle surtout du CRIF qui ne représente sûrement pas toute la communauté juive de Marseille et qui accorde un soutien sans faille à la politique de Sharon, quant à ses convictions, notamment sur la paix au Proche-Orient, quelques précisions s’imposent.

En effet le militantisme de Mr Zeitoun ne s’arrête pas là puisqu’en tant que président du mouvement Mizrahi (mouvement sioniste religieux) section Marseille, il a invité et accueilli chaleureusement en 2001 le général Eiffi Eitam, dirigeant du Parti National Religieux (extrême droite israélienne) pour une conférence au cours de laquelle celui-ci à prôné le nettoyage ethnique des palestiniens, leur déportation en Jordanie et dans le Sinaï Egyptien..

Enfin, mais ce n’est pas la moindre des choses, Mr zeitoun est le président de l’ABSI (Association pour le Bien être du Soldat Israélien) qui organise chaque année au parc Chanot à Marseille un gala afin de récolter des fonds pour aider les soldats israéliens, ceux là même, qui sur les ordres de Sharon, commettent des crimes de guerre, pillent les banques palestiniennes, détruisent par milliers les oliviers sur la bande de Gaza, bouclent les villes et villages palestiniens par des barrages ainsi que par le mur de la honte en cisjordanie.

Quelle effet cette candidature a-t-elle sur les militants de la gauche plurielle alors qu’eux même et leurs directions se sont prononcées contre le mur et pour l’évacuation de l’armée israélienne des territoires occupés, l’impératif électoral serait il le plus fort ?

Cette candidature est un affront pour tous ceux qui luttent en France, en Palestine et en Israël pour une paix juste et qui exigent pour cela :

- Le respect des résolutions de l’ONU

- Le retrait des troupes israéliennes des territoires palestiniens et le démantèlement des colonies

- l’arrêt et la destruction d’un mur qui érige un symbole d’apartheid inacceptable

Collectif Marseillais pour le Respect des Droits du Peuple Palestinien

Retour en haut de la page

Collectif pour le respect des droits du peuple palestinien c'est aussi ...

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4520