Une tribune pour les luttes

Réforme du lycée - Nouvelle classe de 2nde pour la rentrée 2009. Former des citoyens ?

Article mis en ligne le jeudi 2 octobre 2008

La réforme du lycée voulue par le gouvernement commencera par la nouvelle 2nde à la rentrée 2009...
Si on ne la connaît pas encore dans les détails, les "grandes lignes" ont été communiquées cet été et en Septembre par le ministre de l’éducation Xavier Darcos...

Quel en est l’esprit ?

- Savoir tout d’abord qu’elle s’inscrit dans une volonté d’économie budgétaire ( avec 11000 suppressions de postes d’enseignant lors de la rentrée passée et plus de 13000 pour la rentrée prochaine ). Comment faire ? On réduit le nombre d’heures de cours, les élèves de 2nde perdront en moyenne 2h hebdomadaires (de 28h30 à 30h actuellement ils passeront à 27h hebdomadaires)... et les matières enseignées en demi-classes (sciences expérimentales : sciences physiques et sciences de la vie et de la terre). On peut légitimement se poser la question de savoir si l’éducation et la santé ne peuvent pas demeurer des projets de sociétés prioritaires dans le budget de la nation.

- Les enseignements se diviseront entre enseignements fondamentaux (s’adressant à tous les élèves) et enseignements d’exploration ou d’approfondissement. L’élève de 3ème entrant en 2nde devra donc déjà réaliser des choix (actuellement la 2nde demeure majoritairement de "détermination" les élèves n’y font pas de choix déterminant pour leur avenir et peuvent acquérir la maturité nécessaire pour définir un projet d’études).

L’ensemble de l’enseignement scientifique disparaît des enseignements fondamentaux.

Petit rappel, les enseignements de sciences physiques et de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) en classe de 2nde ne sont pas "élitistes" (cela est différent ensuite en 1èreS et Terminale S) et s’adressent à l’ensemble des élèves en leur donnant les outils de cultures générales scientifiques nécessaires pour appréhender le monde dans lequel nous vivons.
- Programme de SVT :
* La planète Terre et son environnement
* L’organisme et son fonctionnement (bonne santé de l’individu)
* Cellule, ADN et unité du vivant

- Programme de Sciences Physiques :
* Exploration de l’espace (des plus petites dimensions aux plus grandes dimensions)
* L’Univers en mouvement
* L’air qui nous entoure
* Chimique ou naturel
* Constitution de la matière
* Transformation de la matière


Si au détour de la lecture de ces programmes de nombreuses questions de société apparaissent et contribuent à former des citoyens (OGM, nanotechnologies, respect de l’environnement, santé, nucléaire, apprentis sorciers...) ... qu’en sera-t-il dès la rentrée prochaine ... tout passe à la trappe !

L’Union des professeurs de Physique/Chimie a mis en ligne une pétition :
http://udppc.asso.fr/paris2007/petition/index.php?msg=merci_fin

L’Association des Professeurs de Biologie et Géologie a mis un texte en ligne :
http://www.apbg.org/Accueil/Reforme_lycee.pdf

Une réforme du lycée d’accord, mais au service des élèves et avec des moyens renforcés. La réforme proposée qui se prétend "ambitieuse" s’appuie en premier lieu sur les choix du gouvernement de réduire l’encadrement pédagogique des élèves (moins d’heures de cours, moins de travaux en groupes au profit des cours magistraux en classes entières).

Retour en haut de la page

8 Messages

  • Le 3 octobre 2008 à 17:20, par

    70 % d’enseignement non scientifique dans un pays qui manque et manquera de scientifiques paraît impensable.
    Réduire les sciences expérimentales à des options est insupportable.
    L’enseignement des sciences en seconde est bien plus que ça !! La citoyenneté, éducation a la santé…..
    Seulement, les groupes de TP coûtent cher……….Alors, le mieux c’est de les supprimer

    Je suis écoeuré, sans compter l’impact que ça va avoir sur ces mêmes enseignements au collège !

    • Le 4 octobre 2008 à 14:05, par Un professeur de SVT en collège

      Supprimer des disciplines comme les SVT et la Physique-Chimie est une aberration totale. Ce sont 2 disciplines déjà peu reconnues, alors qu’elles aident à comprendre le monde qui nous entoure.
      Encore une incompréhension totale du ministre qui décidément, fait tout pour nous montrer son incompétence.

      • Le 6 octobre 2008 à 20:29, par JB

        Bonjour,
        on peut comprendre l’allergie pour les sciences dont souffrent ces réformateurs mais l’on ne peut pas comprendre leur acharnement depuis des années contre les sciences...
        Quel citoyen formera t-on ? comment combler le déficit en scientifiques ?
        Quelle aberration et quelle erreur monumentale !!
        je finis par cette citation : Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l’ atome que de vaincre un préjugé. Einstein, Albert,

        • Le 7 octobre 2008 à 09:35, par thierry

          cette réforme permet de justifier la suppression de 13000 postes d’enseignants pour 2009, et si vous étudiez bien la réforme des classes premières et terminales la matière dites de détermination et scientifiques vont subir de lourdes pertes d’heures (donc un rythme de 10000 postes supprimés par an).
          Il est temps que mr Darcos arrête de prendre les enseignants pour des rien du tout et qu’il arrête aussi de se moquer de nous.
          Où est la prime de 1500 euros ou de 500 euros (le décret n’est pas voté donc pas de prime) ?
          Arrêtons de faire de l’éducation nationale une affaire de pertes d’argent.
          Les élèves n’auront plus que 27 heures cours ; vont ils travailler plus chez eux ou être encore plus longtemps dehors ??
          Merci Mr Darcos pour détruire l’éducation , vous avez gagné.
          qu’allez vous faire des 13000 chomeurs de plus par an que vous venez de créer ? quels métiers allez vous proposer ?

  • Le 12 octobre 2008 à 21:42, par magali

    Je ne comprends plus rien à rien ! Ce nouveau millénaire est sensé être celui du changement notamment du point de vue écologique ! La nouvelle génération doit apprendre à renouveler notre mode de pensée pour sauvegarder un monde que l’on détruit peu à peu mais l’on va leur enlever la physique chimie et l’étude de la science de la vie et de la Terre ! Ces deux matières tentent pourtant d’apprendre les bases dans ces domaines cherchent à apprendre à regarder notre monde d’un autre œil, apprend tellement de chose essentielle que je peine à comprendre comment peut on ne serait-ce qu’envisager de les supprimer !

    • Le 10 décembre 2008 à 16:15, par annie

      Si on ne sensibilise pas la nouvelle génération aux problèmes scientifiques que posent la question de l’énergie (et de sa consommation),ce sont les autres pays d’Europe et du monde ,plus prévoyants ,qui s’en sortiront et nous domineront..Résultat ;nous serons encore plus pauvres et démunis qu’avant en moyens d’intervention.

  • Le 3 juin 2010 à 14:28, par

    Je suis offusqué et complètement dégouté de cette réforme.
    Actuellement étudiant en première année de pharmacie, il est impensable de mettre en option les SVT ou même la physique qui en plus d’être intéressantes sont indispensables pour une formation complète et l’acquisition d’une culture générale.
    Cette réforme est incensée, et complètement déplacée. Le gouvernement n’a décidément rien compris.
    Le gouffre entre le lycée et les études supérieurs est suffisamment grand ; Que veulent-ils de plus ? l’approfondir ? Cette réforme est à bannir, les SVT et la physique sont INDISPENSABLES à tout étudiant au même titre que les maths ou encore l’histoire-géographie.
    Veulent-ils nous dégouter profondément des études ? OU cette réforme est un moyen de supprimer des postes devant l’inefficacité totale de notre gouvernement.
    Baisser les salaires de ministres, on reparlera de la suppression des prof et des matières ensuite.
    C’est une honte !

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Tribune libre c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 245