Une tribune pour les luttes

Nouveau Centre de tri postal d’ARNAVANT : 3ème jour de grève à 93%, et toujours pas de négociations !

Article mis en ligne le jeudi 27 novembre 2008

SECTION CGT FAPT
CENTRE DE TRI DE MARSEILLE ARNAVANT

Les salariés de la plate forme courrier ARNAVANT sont en grève à 93% (pour
un effectif de 110, cadres compris) sur leurs conditions de travail et leur
avenir.

Cette mobilisation sans précédent démontre le ras le bol des postiers face à
une direction qui préfère le rapport de force à la négociation, au détriment
du service public postal.
Que voulons-nous ?
Une véritable reconnaissance des efforts de l’ensemble sur un site où
l’activité de production se déroule malgré d’importants travaux
d’infrastructures rendant possible, voire dangereux notre travail. Cela dure
depuis le mois de juin dernier. Cette reconnaissance nous la demandons sous
la forme d’une prime de 1000€.

Au-delà de cette première revendication, nous demandons à ce que La Poste
améliore nos conditions de travail.
Aujourd’hui seules les nouvelles machines de tri font l’objet intérêt …
l’humain ne compte pas.
Enfin, c’est notre avenir professionnel qui également en jeu. La création en
2009 de nouvelles entités postales (plates forme courrier de Marseille
Centre et Est) et la fermeture du site de la rue de Crimée se fait sans
concertation avec les personnels.
Que deviendra notre service transport (camions jaunes) ?
Quel impact sur l’emploi et notre activité dans le cadre de ces
réorganisations ?
Ces questions restent sans réponse.
Nous avons le droit de connaître notre avenir au travail, d’autant plus que
la direction du courrier des Bouches du Rhône sait déjà ce qu’elle veut
faire.

Nous ne sommes pas en conflit parce que nous l’avons choisi,
Nous y sommes contraints ! En effet, nous demandons, en vain, des
négociations !
La direction du courrier des Bouches du Rhône cherche l’épuisement des
postiers d’ARNAVANT, dont les salaires sont pour un grand nombre d’entre
nous au dessus du SMIC. Ce qu’elle a réussi, c’est à désorganiser le trafic
postal à Marseille !
C’est de sa responsabilité, nous pouvons que le déplorer.

Nous postiers d’ARNAVANT, nous sommes déterminés dans notre lutte, pour
négocier à partir de revendications justes et légitimes.

Contact Communication : Michel PIRROTTINA (Secrétaire Syndicat CGT MEDIT 13)

Tel : 04 91 11 61 06 - Port : 06 42 97 85 71 ou 06 74 64
76 90

Marseille, le jeudi 27 novembre 2008

Retour en haut de la page

Rubrique "Les pétitions"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 655