Une tribune pour les luttes

Justice pour Roland Veuillet.

Roland Veuillet est en grève de la faim depuis 5 semaines.

Soutenons le. Pour cela, les personnels du Collège des Gratte-Ciel sont en grève et occupent leur établisement.

Article mis en ligne le jeudi 11 décembre 2008

Les personnels du Collège des Gratte-Ciel (69 Villeurbanne)
seront en grève reconductible
et occuperont leur établisement
dès jeudi matin
pour qu’une réponse soit apportée aux légitimes demandes de
Roland VEUILLET

Ce syndicaliste est en grève de la faim depuis 36 jours devant le rectorat de Lyon (92 rue de marseille, Lyon 7ème).

Il demande le réexamen de la sanction prononcée contre lui en 2003. _ En effet, le ministère a reconnu que la procédure disciplinaire engagée contre Roland était illégale, car comportant de nombreux documents à caractère syndicaux.

Si la procédure est illégale, la sanction doit donc être réexaminée.

...Mais Xavier DARCOS qui n’est pas à une contradiction près, persiste dans le silence, refusant de répondre à la requête légitime du syndicaliste.

Pourtant à Lyon déjà, le recteur a reçu plusieurs lettres / pétitions d’établissements, signées déjà par 600 personnes, demandant

LA REOUVERTURE DU DOSSIER PAR UNE COMMISSION PARITAIRE.

(dans d’autres établissements on est en train de faire des lettres : voir modèle ci-dessous)

Voir SITE : http://roland-veuillet.ouvaton.org/ Contact : 06 19 68 30 94

Ce que je demande est très simple et d’une logique élémentaire : le révision de la sanction, par une Commission Paritaire avec la réouverture du dossier. En effet, le ministère a reconnu récemment que le dossier disciplinaire était illégal car il comportait des documents à caractère syndical. Si le dossier et illégal, c’est toute la procédure qui est illégale.

D’où ma requête de réexamen.

Roland Veuillet


modèle de lettre adressée au Recteur ------------------------------------------------ ( 92 rue de marseille, 69 007 Lyon ).

Nous personnels du : (nom collège, lycée) demandons la réouverture du dossier de Roland VEUILLET, syndicaliste sanctionné lors de la grève en 2003.

En effet, le ministère de l’education Nationale vient de reconnaitre que le dossier disciplinaire était illégal, car fortement marqué par des considérations syndicales. Celà signifie donc que c’est toute la procédure engagée contre notre collègue qui est illégale.

Aussi, nous demandons le réexamen de toute cette affaire par une commission Paritaire.

Nous rappelons à toutes fins utiles que le Conseil Supéieur de la Fonction Publique s’est déjà prononcé pour l’annulation de cette sanction considérant ..."que les faits n’étaient pas établis"

Noms : Prénoms : signatures

Retour en haut de la page

Rubrique "Les pétitions"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 650