Une tribune pour les luttes

Contre les sombres projets de DARCOS, mardi 16 Décembre : "Pleins feux sur l’école".

Rassemblement de tous, syndiqués ou non, parents, enseignant(e)s, enfan ts, lycéen(ne)s, citoyen(ne)s, ... sur les escaliers de la gare Saint Charles à Marseille, pour un défilé lumineux. Deux mille personnes (1200 selon la police) ont fait une nouvelle fois hier soir un joyeux et coloré défilé revendicatif jusqu’au Vieux Port où il a été dur de se séparer... jusqu’à la prochaine fois ! (Voir le diaporama de Rémi Leroux ). + nouvelles de Gardanne : Le bassin minier s’anime... et c’est pas triste !

Article mis en ligne le mercredi 17 décembre 2008

Sur Marseille89

http://www.rue89.com/marseille/2008...

Une descente aux flambeaux pour défendre l’école publique

Par Rémi Leroux

"Après la "Veillée des écoles" il y a dix jours, le monde de l’éducation s’est une nouvelle fois mobilisé à Marseille pour dénoncer les projet de réformes du gouvernement."


A Gardanne :

- Lycée Fourcade
 : Hier, Veillée des Lycées : 150 personnes présentes, repas-auberge espagnole, débat intéressant, révélant une grande responsabilité et une étonnante maturité dans l’analyse de la situation par les lycéens présents, interventions des parents d’élève, présentation par plusieurs professeurs de la réforme Darcos et de ses inquiétantes conséquences possibles, état de la lutte, perspectives d’avenir, chants et slogans... Appel à solidarité pour les Désobéisseurs du département : près de 150 € collectés pour la caisse anti-sanctions.

Aujourd’hui : blocage filtrant toute la journée ; ambiance sereine et grande détermination des lycéens.

Manifestation à Aix cet après-midi pour quelques-uns, et rencontres avec autres établissements des environs.

- Rassemblement aux bougies devant la mairie (18h00) : 300 ou 400 personnes : lycéens/ennes, personnels EN, parents d’élève, citoyens/ennes.... Belle réussite, malgré le froid et l’humidité. Prises de parole : état de la lutte dans le primaire, soutien appuyé des municipalités de Gardanne et de Simiane, intervention et appel des lycéens à la poursuite du mouvement jusqu’aux vacances, avec probable reprise en janvier, information sur la réforme et appel à l’action par les profs du lycée... Vin chaud, table de jeux, chaude ambiance.

Le bassin minier s’anime... et c’est pas triste !


Communiqué commun : FCPE, CDAFAL, SDEN-CGT, SE-
UNSA, SGEN-CFDT, SNUipp-FSU, SNES-FSU, SUD-Éducation, FAIL, PEP, VSP :

Un pays, une école, notre avenir.

Contre les sombres projets de DARCOS, mardi 16 Décembre : "Pleins feux sur l’école".

Après la veillée des écoles du 4 décembre et la manifestation du 10 décembre, une nouvelle
occasion de faire entendre nos revendications dans l’unité avec les parents d’élèves.

Regroupements devant les écoles puis rassemblements pour des défilés lumineux

Pour Marseille : 19h Escaliers de Saint Charles

Pour Aix-en-Provence : 19h Place de la Mairie

Pour Aubagne : 19h Cours Foch

Pour Gardanne : 18h devant la Mairie ...
pour des défilés lumineux (distribution de bâtons fluo).

Pour le reste du département, les lieux et horaires seront communiqués rapidement.

Aujourd’hui la politique gouvernementale ne voit dans l’éducation qu’un moyen d’économiser.
Cet acharnement d’un « toujours moins de postes ! » et de réformes rétrogrades à marche
forcée aboutit à de réelles régressions. L’État se désengage de ses missions envers la
jeunesse en déléguant hors de l’école ce que celle-ci doit assumer pour tous. Tous les
ingrédients sont réunis pour que se constitue une école à deux vitesses où les inégalités
scolaires renforceront les inégalités sociales.

Nous demandons que les conditions de réussite de chacun soient prises en compte
dans le cadre du service public laïque.

Cela passe par une priorité donnée à l’Éducation, l’abandon des suppressions de postes dans
toute l’Éducation Nationale, l’Enseignement Supérieur et la Recherche.

Cela passe par un
véritable projet social discuté par tous les partenaires de l’école. Cela passe par un accès du
plus grand nombre à un Enseignement Supérieur de qualité. Cela passe par un service public
transformé où chacun trouve sa place (parents, lycéens, étudiants, professeurs et personnels
de l’Éducation nationale, ...) Cela passe par des moyens pour permettre aux Associations
Éducatives et Complémentaires de l’Enseignement Public d’assurer leurs missions de service
public dans et autour de l’école, en faveur de la jeunesse.

L’école est l’affaire de tous, au cœur des préoccupations de la société

Il nous faut démocratiser et transformer l’école et non la casser !

Premières organisations départementales signataires :

FCPE, CDAFAL, SDEN-CGT, SE-
UNSA, SGEN-CFDT, SNUipp-FSU, SNES-FSU, SUD-Éducation, FAIL, PEP, VSP

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1015