Une tribune pour les luttes

Poster un message

En réponse à :

Rapport du Défenseur des droits sur l’utilisation par la police et la gendarmerie de trois moyens de force intermédiaire (le pistolet à impulsions électriques de type Taser x26®, le Flash-Ball superpro®, le lanceur de balles de défense 40x46)

29 mai 2013 17:12, par Christiane

L’utilisation du pistolet à impulsions électriques est en nette augmentation en 2012 : +26% pour la police et +30% dans la gendarmerie. Dominique Baudis recommande une prudence accrue lors de l’utilisation de ces armes, mais aussi davantage de formation pour les gendarmes et les policiers amenés à s’en servir.
D’après le Défenseur des droits, le Taser est trop souvent utilisé en dehors des situations de légitime défense, comme ça devrait être le cas. Par solution de confort, les policiers et gendarmes l’utilisent pour faciliter les interpellations et le menottage. Ça leur évite d’avoir à se battre. Le (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.