Une tribune pour les luttes

Poster un message

En réponse à :

Maroc. Non à l’impunité pour les criminels

3 août 2013 20:00

Selon le journal marocain Lakome, Daniel Galvan serait en réalité un Irakien de naissance, exfiltré en Espagne après la guerre en Irak par les services secrets, où il aurait reçu une nouvelle identité en remerciement de sa collaboration.
Il se serait par la suite installé au Maroc, se laissant aller au comportement "d’un homme qui commettait ses crimes sans crainte des conséquences, comme s’il bénéficiait d’une protection particulière. D’où, selon le quotidien, le traitement de faveur qui lui aurait permis d’intégrer la liste des 48 (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.